Archives de
Étiquette : Livres

[Chronique] Charlie et le magicien invisible – Jérôme Vialleton

[Chronique] Charlie et le magicien invisible – Jérôme Vialleton

Bonjour, et surtout une très bonne année à vous, pleine de belles choses !

Avez-vous pris des nouvelles résolutions ? 🙂

Aujourd’hui je vous présente un roman jeunesse qui m’a beaucoup plu : Charlie et le magicien invisible, de Jérôme Vialleton.

Résumé :

Charlie est un petit garçon discret et rondouillard qui aime inventer des histoires pour fuir la solitude et la grisaille parisienne.

Quand un magicien invisible apparaît dans sa chambre, Charlie découvre qu’il est un élu, détenteur du Grand Pouvoir de l’Imagination.

Grâce à sa sagesse et à son extraordinaire chapeau, le magicien va le guider sur le chemin de la création.

Mais un défi encore plus grand attend Charlie. Une incroyable aventure sous la forme d’une rousse impertinente et d’un homme d’affaires aux motivations douteuses.

L’imagination de Charlie sera-t-elle à la hauteur ?

Mon avis :

Il ne faut pas s’arrêter à la couverture qui est plutôt simpliste et pas forcément très détaillée.

Dès les premières pages on se prend d’affection pour Charlie, le petit garçon un peu tout seul à l’école, fan de super héros, et qui aimerait bien passer plus de temps avec sa grande sœur. On aimerait que Charlie mette la misère aux grands qui l’embêtent dans la cours. C’est un enfant attachant, qui a beaucoup d’imagination.

Nous rencontrons très rapidement le personnage de Harry, un magicien sympathique qui ne prend forme que par l’imagination de Charlie.

J’ai apprécié cette histoire de Créateurs et de protecteurs, que certains enfants puissent grâce à leur protecteur participer à rendre le monde meilleur. Seulement je ne savais pas vraiment où tout ça pouvait aller, et si le lecteur n’allait pas finir par s’ennuyer. Finalement, pas une seule seconde. Il y a tout ce qu’il faut pour ne pas lâcher le roman une seule seconde : de l’action, du suspense, de l’humour, des personnages attachants…

Le style d’écriture m’a également beaucoup plu, et la fin appelle à une suite que j’ai vraiment hâte de lire !!

Je vous le recommande !

[CRPE] Ma sélection de livres pour bien préparer le CRPE #2

[CRPE] Ma sélection de livres pour bien préparer le CRPE #2

Bonjour !

J’avais écrit l’année passée un article dans lequel je conseillais des livres pour réussir le CRPE. Cette année, à nouveau, j’ai fait une petite sélection pas piquée des hannetons. La voici :

En Français :

C’est un manuel qui m’avait beaucoup plu. Il est très complet et permet de s’entrainer en connaissance de la langue, mais également en didactique. Je le conseille fortement. Bien entendu, comme TOUS les livres, et c’est bien dommage, il a des petites coquilles. Il faut savoir (et c’est quelque chose que je déplore pour des bouquins si importants) qu’il ne faut jamais rien prendre pour argent contant. Si vous avez un doute, recroisez avec les infos officielles.

L’étude de la langue, c’est hyper compliqué. On comprend que si l’on est intéressés. Les bleds sont ce que j’ai trouvé de mieux pour m’y mettre. Ils sont colorés, clairs et complets. De plus j’ai découvert cette année les manuels de l’élève. J’en ai acheter pour mes élèves de CE2, CM1 et CM2, j’en ai un de chaque et ils sont à moi, je remanie les exercices pour eux. Bref, pour moi qui suis très mauvaise en grammaire (un peu moins maintenant) c’est un très bon entraînement avant de proposer les leçons aux élèves.

En mathématiques :

Ici il y a un choix à faire si vous ne voulez pas tout acheter. A savoir, si vous ne voulez que des exercices, que des fiches de cours, ou le tout. Ce que je peux conseiller, c’est de commencer par voir où sont vos difficultés en vous essayant au QCM Maths. Perso j’avais ensuite acheter le bouquin complet, comprenant cours, entrainement et méthodologie. Mais vous pouvez aussi bien ne prendre que des entrainements et trouver des cours sur internet.

Je ne peux pas vous conseiller de manuels élève pour vous entrainer, comme je l’ai fait en français, car le niveau attendu dépasse largement celui de CM2.

En CSE :

En CSE je n’ai que deux livres à vous conseiller : un gros pavé, et un livre plus facile à transporter si vous voulez réviser un peu partout. Le premier est pas mal puisqu’il aborde les questions pouvant être posées lors du concours. Après, il ne faut pas se faire d’illusions, des questions possibles, il y en a un nombre infini.

Vous pouvez trouver pas mal de témoignages sur internet, de personnes ayant passé le concours. Il y a aussi beaucoup de fiches sur le CSE un peu partout sur le net.

En EPS :

Alors en EPS c’est un peu plus compliqué que le reste. Le manuel que je vous propose est celui dont je me suis servie pour le concours (pas la même année). Il est bien fait, clair, mais évidement pas complet. Pourquoi ? Parce que toute les académies n’ont pas les mêmes APSA. C’est pourquoi pour l’EPS je vous conseille de vous constituer votre propre fichier de révisions à partir de fiches trouvées sur le net, qui correspondront à vos APSA. Pour ma part, lorsque j’ai passé le concours, il me manquait une APSA dans le livre, et j’ai fini par imprimer des fiches trouvées sur internet pour toutes.

Pour le dossier pro :

Encore une fois, ça va dépendre de la matière choisie. Voilà ce que je peux vous conseiller en sciences. Bien entendu, ce n’est pas dans ces ouvrages que vous trouverez de quoi construire votre partie scientifique. Cependant vous aurez une idée de la forme que devra prendre votre dossier et de ce que l’on devra y trouver. Vous aurez également des idées de thèmes à aborder, et des exemples de séquences toutes faites pour vous aider à en construire une.

A nouveau je ne peux que vous conseiller de vous baser sur des exemples dans des blogs, de personnes qui ont déjà passé le concours.


Voilà, c’est tout pour mes conseils lecture ! Je vous souhaite tout plein de courage pour ce concours ! La suite en vaut vraiment la peine !

[Chronique] The first love melt in ultramarine – Yuki Ringo

[Chronique] The first love melt in ultramarine – Yuki Ringo

Bonjour !

Eh oui cela fait longtemps ! Je reviendrai vous parler de ma rentrée sous peu, mais aujourd’hui je ne suis pas là pour ça !

J’écris cet article pour vous parler d’un manga yaoi qui m’a été envoyé par le biais de Livraddict, par les éditions Taifu Comics, que je remercie énormément. Son titre, c’est The first love melt in ultramarine. Il a été créé en 2013 par la mangaka Yuki Ringo.

Acheter « The first love melt in ultramarine » sur Amazon

En voici le résumé :

 

Suite à une grave blessure à l’épaule, Kengo se voit contraint d’arrêter le baseball. Alors qu’il est totalement déprimé et perdu depuis la perte de sa passion, il fait la rencontre d’un étrange élève dans la salle de musique de son lycée. Yoshioka est en fait un camarade de classe de Kengo, mais pour une mystérieuse raison, il ne suit plus les cours depuis un an. La musique semble être sa seule échappatoire face aux démons de son passé. De son côté, Kengo ne peut rester impassible et décide de rester près de lui. Une lueur d’espoir vient d’apparaître…

Mon avis :

Je suis très tôt devenue amatrice de yaoi et me suis vite rendue compte que l’on retombait très facilement sur le même genre d’histoires. Un jeune homme qui tombe amoureux d’un homme plus vieux que lui, souvent son professeur. Bien entendu je ne fais pas de généralité, mais c’était ce que je finissais toujours par lire.

Plus récemment certains mangas ont eu une visée plus sensibilisatrice pour un public parfois jeune. Je pense au manga Le mari de mon frère, qui m’a beaucoup touché. The first love melt in ultramarine entre pour moi dans la même lignée. Certes il n’est pas comparable, car ce dernier est drastiquement plus dur car il touche à des thèmes sensibles.

On y retrouve de l’homophobie, du viol et du harcèlement. Ce sont des thèmes abordés avec sérieux dans une histoire douce et presque légère. J’apprécient que les yaoi ne se cantonnent plus seulement à une histoire d’amour. Je garde cependant une toute petite réserve sur les scène de viol que l’on peut voir, intégrées là comme des scènes de voyeurisme un peu malsaines.

J’ai trouvé le personnage de Yoshioka attachant, contrairement à Kengo qui, malgré la douceur dont il a pu faire preuve ne m’a pas inspiré beaucoup de sympathie. J’ai trouvé dommage cependant de ne pas en apprendre plus sur eux. Que ce soit les deux personnages principaux, le professeur, les camarades de classe ou les agresseurs, on cherche toujours à en savoir plus.

Pour le reste, la couverture du manga est vraiment très jolie, contrairement aux dessins qui ne le sont pas forcément. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais je me suis parfois perdue dans les bulles, je ne savais plus qui disait quoi. Il manquait un petit quelque chose.

En bref, c’est un manga sympathique, très dur, mais aussi plein de douceur. Je regrette des personnages un peu superficiels, cependant ils sont bien là pour une raison : servir l’histoire qui nous sensibilise face au harcèlement et au viol.

C’est donc un manga auquel je mettrais la note de 8/10 car pour moi cette sensibilisation est plus importante que tout le reste.

[Chronique] Detectives – Tome 2

[Chronique] Detectives – Tome 2

Bonjour !

Voici ma huitième lecture du challenge de l’été : le tome 2 de la bande dessinée Détectives.

Acheter « Détectives » tome 2 sur Amazon

Synopsis :

L.A. 1935. Tout le gratin hollywoodien est réuni pour la première de « Who Killed The Fantastic Mister Leeds ? » associant les étoiles montantes Ava Lamont et James Crowley. Mais quand James s’écroule sous l’effet d’une balle à blanc plus mortelle que prévu, Ava est immédiatement arrêtée. Rien ne pourra la soustraire à la justice… si ce n’est un célèbre détective privé prêt à vivre la pire nuit de sa vie.

 

Mon avis :

J’avais vraiment adoré le premier tome donc je partais dans d’excellentes conditions pour ce second.

Cette histoire est beaucoup plus drôle que la précédente, et les personnages sont plus légers. Le personnage principal est un détective comme on se les imagine. Son côté un peu flambeur fait de lui un homme d’autant plus sympathique.

L’intrigue est ficelée très différemment, mais la fin est demeurée pour moi un secret jusqu’au dénouement. J’ai suivi avec plaisir l’histoire tout en sachant que le coupable n’était évidemment pas celui que l’on pensait. Et la découverte du vrai n’en fut que plus drôle et délectable.

Bref, encore une fois, j’ai hâte de lire le prochain tome !

[Chronique] Batman : Terre-un (Tomes 1 et 2)

[Chronique] Batman : Terre-un (Tomes 1 et 2)

Bonjour !

Aujourd’hui ce n’est pas une, mais deux lectures que je viens vous chroniquer ! Elles viennent donc compléter mon challenge de l’été jusqu’à 7 livres sur 10 !

J’ai lu les deux tomes de Batman : Terre-Un, et honnêtement je les ai dévorés.

Acheter « Batman Terre-un » Tome 1 sur Amazon

Acheter « Batman Terre-un » Tome 2 sur Amazon

Synopsis :

Batman n’est pas un héros, et encore moins un super-héros. Il n’a pas de super-pouvoirs. Batman, est juste un homme comme les autres. Vulnérable, et en colère. Batman Terre-1 raconte la vengeance d’un homme, celle d’un orphelin pour un père et une mère assassinée.

Mon avis :

C’est une histoire que j’aime beaucoup. On y assiste à l’ascension de l’homme chauve-souris mais aussi à celle d’autres personnages emblématiques de la série comme le commissaire Gordon, Barbara et tant d’autres.

Comme dans tout Batman qui se respecte, l’ambiance est très sombre et pesante mais pas seulement. On peut tout de même y percevoir quelques notes d’espoir et de joie.

En fait, si je devais résumer très succinctement ces de tomes, le premier serait « Pourquoi Batman ? » et le second « Comment Batman ? ». Bien entendu cette histoire du petit orphelin, tout le monde la connait, mais je trouve qu’elle est racontée d’une manière différente. Un peu à la manière de la série Gotham (dont les événement ne se passent pas du tout de la même manière) et c’est très appréciable.

Dans cet univers les personnages ne sont pas forcément ceux que l’on connait. Et je trouve l’histoire d’autant plus intéressante.

Bref, j’adore Batman, j’adore les comics. Plus j’en lis plus je veux en lire ! Et pire que ça : j’ai beaucoup de mal à me retenir de les acheter. Du coup je collectionne et je mets beaucoup de temps à les lire.

En tout cas la saga Terre-Un est un énorme coup de coeur et j’ai hâte de lire d’autres Batman !

Mes yeux et mes oreilles, culture du mois de juillet #4

Mes yeux et mes oreilles, culture du mois de juillet #4

Bonjour !

Un nouveau mois s’est terminé et je vous fait un petit résumé de ce que j’ai pu voir et lire !

J’ai vu les films :

Spider-Man : Homecoming

Un gros gros coup de coeur pour ma part. L’humour y est très présent et je retrouve ce que j’avais énormément apprécié dans DeadPool. Honnêtement je ne suis pas une fan inconditionnelle de Spider-Man (Pourtant j’adore les Marvel), mais j’ai été très agréablement surprise par l’acteur principal. Un film que je reverrai avec plaisir.

Valerian

J’avais entendu beaucoup de mal de Valerian et je suis sortie de la salle très mitigée. En bref, les deux acteurs principaux étaient absolument insupportables. J’ai trouvé dommage que le film soit finalement une histoire d’amour sur fond d’histoire dans l’espace pas assez développée. Je ne me souviens ni avoir ri ni avoir été touchée par ce film. (Ok j’ai lâché une larme pendant la chanson de David Bowie au tout début.)

Les décors en revanche étaient, eux, magnifiques.

Transformers : Le Film

Pas grand chose à dire sur celui-ci. Il est marrant. Ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais. J’ai passé un bon moment mais il va falloir me pousser pour regarder la suite.

J’ai terminé les séries :

 

 

 

Better call Saul

Bon alors là c’est l’apothéose de la série bien réalisée, tout comme sa copine Breaking Bad. Un vrai coup de coeur pour le personnage principal, pour la trame de l’histoire, même si j’ai préféré la première saison à celle-ci.

Gotham (Saison 1)

Grande grande fan de Batman, j’ai vraiment adoré cette première saison qui s’est vraiment terminée majestueusement ! Je suis clairement impatiente de me mettre à la seconde. Mon personnage préféré (mis à part Gordon qui est clairement le plus badass) est le Pingouin qui a la fois inspire peur et pitié. Tout est bien ficelé et les clins d’oeil à l’univers de Batman sont nombreux. On peut ainsi voir comment les méchants sont devenus méchants, et c’est délectable.

J’ai lu les livres :

 

 

 

 

Vous pouvez en retrouver les chronique en cliquant sur les images de couverture !

J’ai joué à :

Sherlock Holmes : Crimes and punishment

J’aime Sherlock Holmes tout autant que j’aime Batman. Cet opus était pour moi une vraie réussite ! Les différentes affaires étaient toutes passionnantes, avec une petite préférence pour la toute dernière.

Mon seul regret bien sûr est que la voix de Sherlock Holmes ne soit plus la même que dans les premiers jeux.

Sinon, je me suis empressée d’aller acheter la suite !

Splatoon 2 

La chronique se trouve ici !

 

[Chronique] Batman & les Tortues Ninja : Amère Pizza

[Chronique] Batman & les Tortues Ninja : Amère Pizza

Bonjour !

J’ai acheté récemment, et pour la modique somme de 10€, un très joli comic qui réuni l’univers de Batman et celui des Tortues Ninja. Il est sorti le 10 février 2017 aux éditions Urban Kids. J’ai donc terminé ma 5ème lecture sur 10 de mon challenge de l’été !

Acheter « Batman & les tortues Ninja » Tome 1 sur Amazon

Résumé :

Le protecteur de Gotham et les quatre Chevaliers d’écailles font équipe pour nous proposer une rencontre inattendue mais non moins explosive ! Enquêtant sur de mystérieux assassinats à Gotham, Batman découvre l’existence d’un groupe de super ninjas appelé le clan des Foot. Venus d’une autre dimension, ces experts du Ninjutsu comptent bien ravager la ville du Chevalier Noir. Mais ils ne sont pas arrivés seuls : les quatre Tortues Ninja, Leonardo, Raphael, Donatello et Michelangelo, les ont pris en chasse. Une rencontre épique entre deux dimensions, deux visions de l’héroïsme et deux visions du chaos qui vont s’entrechoquer dans un combat qui menace le tissu même de la réalité.

Mon avis :

J’ai toujours plutôt apprécié l’univers des Tortues Ninja, que je regardais beaucoup à la télévision quand j’étais petite. Mais celui qui me plait par dessus tout dans le monde des super héros, c’est Batman. Parce qu’il n’a pas de supers pouvoirs, parce qu’il a dépassé ses peurs et qu’il a fait preuve d’une patience et d’une détermination à toute épreuve lors de son entrainement.

Le mélange des deux mondes peut faire peur aux puristes, cependant je trouve qu’il a été particulièrement bien réalisé. L’histoire se déroule à Gotham et tout penche donc plus du côté de Batman. Cependant on est heureux de voir apparaître des personnages des deux mondes (dont je ne dévoilerai bien entendu pas l’identité).

La présence des Tortues apporte un peu d’humour à la ville terne et triste de notre Bruce Wayne et je me suis trouvée amusée à l’idée de le voir manger une part de pizza en portant son costume.

Sans dévoiler l’intrigue, je trouve qu’elle est arrivée un peu trop facilement à mon goût, et que personne n’en a assez bavé. Les méchants paraissent finalement un peu faible alors que toute l’intrigue reposait sur le fait de les empêcher de nuire et de la manière dont nos héros allaient s’y prendre.

Les dessins semblent très jolis mais la qualité d’impression les rend légèrement flous. Cependant les artworks de la fin du comic sont vraiment superbes !

En bref, j’ai passé un bon (et court) moment, mais ce n’est pas le comic du siècle.

[Chronique] Agatha Raisin enquête : La quiche fatale – M.C. Beaton

[Chronique] Agatha Raisin enquête : La quiche fatale – M.C. Beaton

Hello !
Je viens de terminer le tout premier tome de la série des Agatha Raisin enquête. Ces romans ont été écrit par M.C. Beaton, auteure Écossaise de romans policiers.

Acheter « La quiche fatale » sur Amazon

J’en suis donc à ma quatrième lecture de l’été sur les dix prévues !

Synopsis :

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Cotswolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire.

Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Mon avis : 

Encore un gros coup de coeur ! Quel bonheur de livre un bon roman policier ! La première chose que j’ai trouvée attirante, en bonne fan de nourriture, a bien entendu été le titre ! Autant dire que je n’ai pas résisté à l’envie de me préparer une quiche dans la semaine qui a suivi l’achat du livre. Mais venons-en à ce dernier.

J’ai trouvé l’intrigue plutôt bien ficelée. Évidement, on peut se douter rapidement de l’identité de l’assassin, même si le livre ne nous en apporte pas les preuves suffisantes. Comme Agatha, il va tout d’abord falloir travailler à l’instinct. Les descriptions du petit village ainsi que des paysages nous font rêver de prendre des billets d’avion sur le champ et d’y passer quelques mois.

Malheureusement j’ai pu trouver une ou deux petites fautes dans la traduction de l’édition Albin Michel cependant c’est loin d’en faire une aussi mauvaise traduction que celle du Trône de fer. (HAHA)

Les personnages principaux sont plutôt attachants, particulièrement le policier Bill Wong. Agatha quand à elle, malgré le genre qu’elle se donne a l’air d’être une petite dame plutôt sympathique qui finalement se soucie des autres (au point de parfois s’y brûler les doigts).

J’ai donc passé un très agréable moment à lire ce roman et je suis plutôt impatiente de lire le second tome, que j’ai bien entendu déjà acheté !

 

[Chronique] La librairie de l’île – Grabrielle Zevin

[Chronique] La librairie de l’île – Grabrielle Zevin

Bonjour !

J’ai terminé aujourd’hui ma troisième lecture pour le challenge de l’été : La librairie de l’île de Gabrielle Zevin ! Il est disponible au prix de 6.95€ sur Amazon : La librairie de l’île

Synopsis :

A.J. Fikry a l’un des plus beaux métiers du monde : il est libraire sur une petite île du Massachusetts. Mais il traverse une mauvaise passe. Il a perdu sa femme, son commerce enregistre ses pires résultats depuis sa création et il vient de se faire dérober une édition originale précieuse.

Avis :

J’ai volontairement coupé la fin du résumé pour ne pas spoiler. Je vous laisse le choix de le lire en entier ou pas si vous achetez le livre. A vrai dire j’ai acheté le livre sans lire le résumé, ce qui m’a valu d’agréables surprises au fil de la lecture.

Ce livre a été pour moi un véritable coup de coeur avant même que j’ai pu commencer à le lire. D’abord parce qu’il se passe sur une île, et que les romans comme ça (La petite boulangerie du bout du monde) me font rêver. Bien sûr je me suis tout de suite vue ouvrir une librairie dans un petit village paisible, même si le personnage principal semble légèrement blasé de sa condition.

Ca a été une lecture très agréable pour moi. J’ai parfois ri, souvent été émue, et même triste. L’histoire est profondément touchante, tout comme les personnages qui la font vivre.

Le personnage de Lambiase est celui que j’affectionne particulièrement. Policier très sympathique, divorcé, se sentant un peu seul dans la vie. On en ferait presque le héros d’un autre roman. Il est bienveillant et je suis sûre que n’importe qui aimerait le compter parmi ses amis. Les autres sont personnages ont tous leur côté très attachant.

Ce que j’ai tout de suite apprécié, c’est la présence de fiches de lecture qui donne souvent envie de se procurer les livres en question. De plus, le roman est bourré de références à d’autres ouvrages. Le personnage principal échange par exemple avec le policier Lambiase sur les romans policiers. Et quel plaisir d’y retrouver des livres que j’ai lu, ou des auteurs que je suis sur le point de découvrir !

Bref, le livre est très joliment écrit, plein d’amour, d’amitié et d’espoir, et la lecture est très douce. Le seul regret que je pourrais avoir est qu’on n’en sache pas plus sur le devenir de certains personnages à la fin du livre.

Mes yeux et mes oreilles, culture du mois de juin #3

Mes yeux et mes oreilles, culture du mois de juin #3

Hello ! Voici un petit résumé de ce qu’il s’est passé pour moi durant ce mois de juin du point de vue culturel. Autant dire pas grand chose ! Mais je compte bien me rattraper le mois prochain !

J’ai vu au cinéma :

Bon, je n’ai pas vraiment beaucoup été au cinéma ce mois-ci. D’ailleurs j’y vais de plus en plus rarement… Quel dommage.

• Pirates des Caraïbes 5

J’avais détesté le 4. Comme à peu près tout le monde d’ailleurs je pense (Je ne fais jamais dans l’originalité). Je ne m’attendais pas vraiment à aimer celui-ci à la folie. Je n’étais carrément pas emballée par les deux « ados », nouveaux personnages principaux du film. EN revanche j’attendais beaucoup du retour de Will et Elizabeth.

Booooon… Comment dire que j’ai pu être un peu déçue sur certains points. Je n’ai pas trop aimé le dénouement, j’avais une autre idée en tête. Johnny Depp nous montre une mauvaise caricature de son personnage de Jack Sparrow, qui comme d’habitude est bourré, mais cette fois un peu (beaucoup) trop. Il n’est plus vraiment appréciable. Il ressemble plus au vieux tonton relou des repas de famille un peu chiants.

J’ai trouvé le méchant terrifiant (apparement j’étais la seule…). Les effets spéciaux étaient selon moi très jolis, respectant bien la qualité des films précédents.

Enfin bref, j’ai tout de même passé un agréable moment, sachant que la première scène est absolument hilarante. La première partie du film est sympa, la seconde un peu plus chiante. Mais on lui pardonne, il reste tout de même mieux que le 4.

J’ai terminé les séries :

J’ai essayé de rattraper pas mal de choses après mes examens. Mais je n’ai pu terminé que 2 séries. (J’ai toujours Supernatural en ligne de mire pour le mois de juillet !)

• 13 reasons why

Aloooors comment dire ? Je ne comprends qu’à moitié l’engouement pour cette série. Ok le concept est sympa. C’est innovant. Ca responsabilise les ados sur le comportement qu’ils peuvent peut-être avoir à l’école. Peut-être.

Mais tous les personnages sont aussi insupportable les uns que les autres. Et la palme de la chiantise est attribuée à l’héroïne principale : Hannah. Elle a un caractère de merde et se sent victime de petites choses qui n’ont à mes yeux aucun intérêt. (Attention pas tout !) Je ne parle même pas des abrutis qui lui ont fait du mal bien sûr.

Les épisodes étaient longs. 1h c’est très TRES long lorsque l’on s’ennuie. La seule raison pour laquelle j’ai été jusqu’au bout était ma curiosité.

J’ai tout de même beaucoup apprécié le personnage de Tony qui a mon sens était (avec Clay) la seule personne sur qui aurait pu vraiment compter Hannah. D’ailleurs si j’avais été elle j’en aurais tout de suite fait mon meilleur pote, ce type est adorable.

Je pense que je passerai mon chemin pour la seconde saison.

• Orange is the new black

Oui oui oui !

Bon, pour moi c’est une excellente série, cela ne fait aucun doute. Le spectateur prend plaisir au fil des épisodes à découvrir l’histoire des différents personnages. Ils sont (presque tous attachants) avec un petit coup de coeur pour Red, entre autres.

En revanche, je ne peux pas supporter Piper ni Alex. Elles sont toutes les deux niaises et imbuvables à souhait.

La pression monte durant la dernière saison sortie jusqu’à un épisode qui nous laisse espérer une saison suivante encore différente des autres !

J’ai lu :

Vous pouvez retrouver mes chroniques de ces livres ici sur mon blog ! 🙂

Ca peut pas rater

Votre cerveau est exraordinaire

Détectives

L’adoption

J’ai joué à :

Oui j’ai beaucoup joué ce mois-ci !

• The Elder Scrolls Online

Un mmo RPG comme on les aime, qui remplace comme il le peut World of Warcraft dans mon coeur. Il est gratuit cependant il faut acheter des extensions si l’on veut faire des choses plus rigolotes comme intégrer la guilde des voleurs (Mon activité favorite dans Skyrim).

Les quêtes sont sympa à faire. Jouant avec mon copain je trouve juste dommage qu’il y ai tant de quêtes solo.

Je trouve également la gestion de l’inventaire absolument insupportable (ainsi que la place à la banque). Quand on choisi de faire de l’artisanat (cuisine pour moi, en grande obsédée de la nourriture), le sac se remplit terriblement vite et l’on ne peut pas cuisiner si il n’y a pas deux ou trois places dans notre inventaire.. Grrr

• GTA V

Bon, je crois que tout le monde sur terre connait GTA. Un jeu qui a une très très mauvaise image auprès des adultes responsables, haha. Un jeu violent, qui fait l’apologie de la drogue, du meurtre, du vol et du viol. Bref, tout ce que les instits adorent ! Une chose : ce jeu est reservé aux adultes. Il est interdit aux jeunes de moins de 18 ans et ce n’est pas pour rien. Si l’on en entend malheureusement parler dans les cours de récréation, c’est aux parents de prendre leurs responsabilités.

Le jeu est extrêmement bien fait, l’histoire principale est géniale et le mode multijoueur est encore mieux lorsque l’on y joue avec des amis. Il permet notamment de créer des cartes sur lesquelles pourront se dérouler des courses de voitures ou bien des parties de tir. De quoi passer de très bon moments.

• Clash of clans

Bon là c’est un peu mon jeu de la honte…

• Quiplash

Jeu sympa qui permet de proposer des réponses farfelues à des questions et de voter ensuite pour la meilleure.

Bon, je suis archi nulle à ça. Je n’ai absolument aucune répartie. Cependant j’aime lire les réponses des autres ! haha !