Archives de
Étiquette : Lecture

[Chronique] Vive la nature – Aki

[Chronique] Vive la nature – Aki

Hello !

Aujourd’hui je vous présente un album de Aki publié aux éditions Gallimard Jeunesse, il s’agit de « Vive la nature ». Merci beaucoup d’ailleurs à Gallimard Jeunesse pour cet envoi !

Nous, la nature, on l’adore, et sacs au dos, on l’explore !

Vive la nature – Aki

Comme d’habitude j’aime commencer par mon impression sur la couverture. Celle-ci me plait beaucoup ! Les traits sont simples, les couleurs sont douces, et la présence des petites filles en costume d’explorateur ne nous donne qu’une envie : partir à l’aventure avec elles !

La première double page de l’histoire nous donne même le prénom de chacune de ces petites exploratrices en herbe ! Chouette, c’est une manière pour les enfants de s’identifier un peu plus aux personnages. Ils l’impression de les connaître un peu !

Les doubles pages nous offrent une multitude de paysages, tous très beaux, plein d’animaux et de végétaux différents. En effet, nous visitons avec les petites filles pas moins de cinq biomes différents, observant en leur compagnie la faune et la flore qui y habite !

A la fin de l’histoire, une petite page de lexique aidera les plus curieux à en apprendre un peu plus sur les différents biomes rencontrés.

Le texte de chaque double page est assez court, mais il en dit long, et quelques expressions ou mots importants sont mis en valeurs, écrits en bosses ou en vagues, et dans les couleurs présentes dans la page.

En classe, il peut être intéressant de voir si les élèves remarquent que le petit groupe est constitué uniquement de filles. Le travail à faire autour de l’album est immense et diffère selon l’âge auquel il sera lu.

Bien sûr, il peut être l’introduction d’un thème « nature » qui s’étalera sur l’année, chacune des cinq périodes permettant de travailler les biomes un par un. On repère les détails de chaque biome, végétation, animaux, paysages… on fait des recherches, des collages, des posters, des décorations… bref, une multitude d’activités peuvent se présenter à nous à partir de cet album. Il s’intègre également parfaitement dans le thème du tour du monde par exemple.

Pour les plus petits, il est aussi possible dans chaque double page de retrouver les différents animaux, ou de retrouver la place de chaque personnage.

En grande section et en CP, on peut travailler sur les mots qui se terminent pareil, une fois que les enfants ont remarqué que les phrases riment par double page.

En bref, pour moi, bien exploité, ce petit album est une mine d’or. A nouveau, si vous êtes intéressés, je compte me lancer dans des jeux / fiches d’exploitation pour la classe !

[Review] Kube mois de Septembre

[Review] Kube mois de Septembre

Hello !

Pour me consoler un petit peu de la fin de l’été et de cette reprise du boulot, j’ai eu l’immense joie de me voir proposer à nouveau de recevoir la box Kube afin de vous la présenter ! Je les remercie donc pour cette confiance renouvelée ainsi que le plaisir que j’ai eu à la déballer !

Si cet article vous donne envie voici un code qui donne droit à 10% de réduction valable sur les abonnements ou les cartes cadeau KUBE : lapetitemaitressegeek10 à utiliser ici

Présentation

Si vous ne connaissez pas Kube, c’est simple : c’est une box mensuelle littéraire, mais elle n’est pas comme les autres ! Kube s’est associée à des libraires afin de faire en sorte que le livre que vous allez recevoir se rapproche le plus possible de vos goûts. La première fois j’ai été comblée en recevant le premier tome de la dernière série de MC Beaton ! Au moment de passer commande vous remplissez donc un petit questionnaire concernant vos goûts, qui aiguillera le ou la libraire dans son choix pour vous.

Que se passe-t-il si vous avez déjà le livre en question ?
D’abord vous avez la possibilité de connaitre ou non l’ouvrage choisi. Ensuite si vous choisissez la surprise, mais que vous le possédez déjà, Kube vous le remplace sans aucun problème !

Il existe différents abonnements : (prix hors frais de port)
• 15€/mois pour un livre de poche et des goodies
• 23€/mois pour un livre grand format et quelques à côtés
• 16€/mois pour au moins 20€ de livres pour enfant et des surprises

J’ai donc reçu pour la seconde fois la Kube format poche et je suis à nouveau conquise ! Si vous voulez un aperçu de la première que j’avais reçue c’est ici : Test – box littéraire – KUBE

Voici donc le contenu de la box de septembre :
• Le livre de poche (Ici L’intégrale de « Les hérauts de Valdemar »
• Deux sachets de thé « Ladurée » Earl grey Jasmin et Breakfast, parfaits pour accompagner une lecture en automne !
• Un sachet de bonbons au miel qui tombe à point nommé
• Un biscuit « Bonne lecture les kubeurs » de http://www.marinette.eu (Allez voir c’est trop choupi)
• Un marque page métallique en forme d’abeille (mon coup de coeur de la box)
• Deux marques page cartonnés (un sur le thème des abeilles et un des éditions l’Abeille Plon)
• Une carte postale pour remercier le ou la libraire Kube

Comme vous pouvez le constater c’est une box bien remplie, qui réchauffe et illumine le coeur avec ses belles couleurs en ce temps pluvieux.

J’aime recevoir des livres mais j’aime aussi en offrir et je sais que c’est une excellente idée de cadeau car avec cette box, impossible de se tromper !

[Chronique] Le crime de Blacourt – Daphné Guillemette

[Chronique] Le crime de Blacourt – Daphné Guillemette

Bonjour !

Aujourd’hui je vous présente un roman policier qui m’a été envoyé par son autrice Daphné Guillemette que je remercie pour cet envoi ! Il s’agit de « Le crime de Blacourt »

Résumé :

« Dans la forêt, un bruit sourd se fit entendre, semblable à un coup de tonnerre. Une nuée d’oiseaux s’envola brusquement, souhaitant fuir au plus vite ce danger. Ce bruit, nous le connaissions tous, il annonçait la mort. »
En 1923, le tranquille village de Blacourt est ébranlé par la découverte d’un cadavre dans les bois. Il s’agit du garde-chasse Clovis Lambert, un homme d’apparence sans histoire. De qui ce crime atroce est-il l’œuvre ? Les suspects ne manquent pas.
Le commissaire Léon Carré, aussi bourru que pointilleux dans ses enquêtes, est dépêché sur place pour résoudre cette affaire. Au cœur de ce petit village de l’Oise, les qu’en dira-t-on pourraient se révéler être de précieuses sources d’information.
Cette enquête qui semblait ordinaire, devient de plus en plus complexe et confrontera le commissaire Carré à son propre passé. La vérité éclatera-t-elle ?

Mon avis

Il faut savoir tout d’abord que ce roman est tiré d’une histoire vraie : le meurtre de l’arrière arrière grand père de l’autrice Daphné Guillemette. Il faut donc se mettre dans la tête qu’il s’agit là du fruit d’un travail extraordinaire de recherche pour rester la plus fidèle possible à l’histoire de son ancêtre. Je trouve également que cet un bel hommage qu’elle lui rend, et c’est une manière de lui rendre un peu justice.

Puisque je vous parle du travail de recherche, je peux vous dire que l’histoire est très bien détaillée. On apprécie également avoir un témoignage de l’enquête qui a pu être menée à l’époque et d’avoir un regard sur les moyens qui ont pu être mis en oeuvre. Bien entendu, comme l’autrice le dit dans les remerciements, si le crime avait été commis maintenant, il aurait certainement été résolu.

J’ai apprécié que chaque chapitre soit daté précisément et suivre l’enquête au jour le jour avec le commissaire Léon Carré. J’ai aussi aimé que l’autrice reste centrée sur le crime, et qu’on ne passe pas trop de temps à suivre tel ou tel personnage dans sa vie personnelle, ce qui peut vite être une source d’ennui.

Les dialogues sont bien menés et particulièrement réalistes, et la plume de l’autrice est vraiment très agréable.

On a là donc non seulement un ouvrage que je recommande fortement, de par sa force historique, mais également par la très bonne et agréable autrice que fait Daphné Guillemette.

[Chroniques] Danse macabre – LA Bailey

[Chroniques] Danse macabre – LA Bailey

Bonjour !
Aujourd’hui je vous propose la chronique du premier tome des enquêtes d’Hugo Delatour. Je remercie à nouveau LA Bailey pour cet envoi et sa confiance ! Vous pouvez déjà trouver sur mon blog les chroniques des tomes 2 et 3.

Résumé :

La mort rôde dans la petite ville de Shrewsbury, en Angleterre. Une riche héritière, Jennifer Barnes, est retrouvée assassinée. Pas vraiment la carte postale de vacances idéales! Néanmoins, Hugo Delatour, ancien flic reconverti en détective privé, décide de reprendre l’enquête. Une autopsie bâclée, une mystérieuse application » Hunter », il n’est pas au bout de ses surprises. Qui se cache derrière le pseudonyme de » Danse Macabre » ? Hugo devra tout faire pour mettre un terme à sa folie meurtrière.

Mon avis :

Grace au fait que j’ai lu ces trois tomes à l’envers, j’ai pu avoir un autre oeil sur l’évolution de la plume de LA Bailey, ainsi que ses personnages.

A nouveau c’est un roman très rythmé qui ne laisse jamais au lecteur le temps de s’ennuyer. On ne se perd pas dans des descriptions sans fin, j’apprécie la grande présence de dialogue qui ne rend le texte que plus vivant. C’est le fait qu’on ne s’attarde jamais trop qui fait que le roman est finalement assez court, pourtant il ne manque rien à l’enquête. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié l’ambiance du roman, un peu sombre, à l’anglaise.

D’ailleurs le développement des personnages est également à mon goût. On assiste ici aux débuts du développent du personnage d’Hugo Delatour, qui est un homme plutôt meurtri, à qui la vie n’a pas fait beaucoup de cadeaux. Pourtant on voit un personnage assez courageux, fonceur, qui in fine ne se laisse pas vraiment abattre. J’ai beaucoup aimé cet aspect du détective.

Après la lecture de ces trois tomes, je ne peux que vous conseiller de vous lancer et de faire confiance à LA Bailey pour vous montrer son talent d’écriture. Je me suis beaucoup attachée aux personnages et j’ai passé un moment vraiment très plaisant. Je n’aurai donc plus qu’une chose à dire : foncez !

[Chronique] Horrorstor – Grady Hendrix

[Chronique] Horrorstor – Grady Hendrix

Hello ! Aujourd’hui je vais vous parler d’un genre que je n’ai pas forcément l’habitude de lire et pour lequel je ne suis pas vraiment expérimentée : l’horreur ! Il s’agit du roman Horrorstor de Grady Hendrix aux éditions milan et demi.

Résumé

Il se passe quelque chose d’étrange au magasin de meubles Orsk à Cleveland, en Ohio. Ces derniers temps, les employés découvrent, en arrivant le matin, des étagères Kjërring démontées, des piles de gobelets Glans renversées, des armoires Liripip fracassées…
Les ventes sont en berne, les responsables de rayon paniqués : les caméras de surveillance ne montrent rien d’anormal.
Pour lever le mystère, une équipe de trois employés s’engage à rester sur place toute une nuit. Au coeur de l’obscurité, ils arpentent les allées du showroom désert, courent après d’inquiétants bruits et finiront par se confronter aux pires horreurs.

Mon avis

J’ai mis un petit bout de temps à écrire ma chronique car je ne savais pas vraiment quoi penser de ce roman…

L’ayant pas mal vu passer sur bookstagram je mourrais d’envie de le lire, alors figurez-vous que quand je l’ai vu d’occasion je n’ai pas pu résister. J’ai passé la journée à faire des blagues, livre à la main en faisant croire que ma lecture actuelle était un catalogue Ikea, on adore mon humour par chez nous (non).

Et c’est donc un avis mi-figue mi raisin que je vous partage. Oui l’histoire est originale, oui l’objet livre et génial, les quelques illustrations sont rigolotes. Il y a de l’humour, du suspens… mais… je ne m’attendais pas vraiment à cette explication, à cette histoire. Du coup je suis carrément perplexe. On m’a conseillé un autre roman de cet auteur, que je vais essayer parce que je ne peux pas rester dans le doute comme ça.

Mais dans l’ensemble je suis déçue parce que je n’ai pas vraiment eu peur. Il y a du gore (beaucoup) et peu de frisson (à mon goût). Et je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce que j’aurais aimé qu’il y ai en plus dans ce roman.

En revanche, le roman est bien écrit, les personnages plutôt sympa, on a de l’empathie pour eux et on espère évidement qu’ils vont s’en sortir.

J’ai plutôt bien aimé la fin qui laisse planer le doute sur les événements, je pense que ça a relevé le reste du roman. Pour moi cela valait le coup d’aller jusqu’au bout.

En bref, ce n’est vraiment pas un mauvais roman, ce n’est juste pas ce à quoi je m’attendais. Mais si vous aimez l’horreur, n’hésiter pas à le lire et à me faire un retour, car ce n’est pas un genre que j’ai vraiment l’habitude de lire, même si je l’apprécié !

[Chronique] Talli fille de la lune (T2)

[Chronique] Talli fille de la lune (T2)

Bonjour !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un service presse qui m’a été envoyé par les éditions Ankama. D’ailleurs je profite de cet article pour les remercier chaleureusement pour cet envoi ! Il s’agit du tome 2 du manga Talli, Fille de la lune. 

Résumé :

Talli et son équipe traversent la Forêt Interdite pour échapper à la brigade spéciale et trouver refuge au royaume de Dame Sybbyl. Sur leur chemin, ils viendront en aide à Max et Maddy, deux chasseurs confrontés à un loup gigantesque et sa meute. Talli devra faire face à cet ennemi, mais l’invocatrice ne maîtrise pas encore ses pouvoirs. Elle devra compter sur la force de son équipe et faire confiance à une alliée improbable pour affronter cette créature maléfique surnommée « le Roi de la Forêt », pour traverser la montagne de Diamond Peak.

Mon avis :

Comme vous avez pu le voir dans mon article sur le premier tome, j’avais absolument adoré l’histoire. J’avais donc hâte de découvrir la suite des aventures de nos héros.

Après avoir posé les bases de l’histoire dans le premier tome, nous partons à l’aventure avec Notre groupe d’aventurier.

Dans ce tome, nous en apprenons plus sur l’histoire des personnages en l’occurrence les lots et son grand-père, mais aussi sur les pouvoirs de Taly Et le passé de son écuyer. Nous rencontrons également deux autres personnages, sans compter la commandante qui a rejoint le groupe contre sa volonté à la fin du premier tome. Le mystère de Taly reste plutôt entier même si nous avons un petit aperçu de ses pouvoirs qui ont l’air extrêmement puissants. Un but est toujours de mettre Thalia à l’abri et dans ce second Tom, il traverse une forêt maudite en pleine tempête de neige.

J’ai beaucoup apprécié ce tome dans lequel il y a beaucoup d’action mais aussi beaucoup de bas Clouds. Les mangas se lisent en général rapidement mais j’ai trouvé que celui-ci était tellement prenant qu’il sait lui encore plus rapidement que les autres, je l’ai dévoré ! Les dessins ne sont pas du genre qui me plaît le plus mais j’ai tout de même appris à les apprécier, d’autant plus qu’il y a des pages des planches entière sans texte notamment les combats mais aussi des planches de paysage qui sont, j’ai trouvé, très très réussi.

J’ai noté que cette série était en trois tomes, j’ai donc vraiment hâte de savoir comment se terminera l’histoire dans le tome trois et si nos héros arriveront à rejoindre le lieu dans lequel Taly sera en sécurité. Une série dont on connaît le nombre de Tom c’est l’assurance que l’auteur c’est où il va et donc que l’histoire ne traîne pas trop en longueur, et ça se ressent énormément dans ce tome l’histoire avance bien, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde.

Si c’est une série que vous ne connaissez pas je vous la conseille fortement, car elle est très plaisante, J’ai passé un excellent moment de lecture.

[Chronique] Nevermoor T1 : Les défis de Morrigane Crow – Jessica Townsend

[Chronique] Nevermoor T1 : Les défis de Morrigane Crow – Jessica Townsend

Bonjour !

Aujourd’hui je vais vous parler d’une lecture commune que j’ai faite avec une amie (son instagram, sa chaîne YouTube) durant mon séjour en Irlande. Nous lisions entre 2 et 3 chapitres par jour et partagions en soirée nos avis et attentes pour la suite. C’est une expérience que j’ai beaucoup apprécié et que je n’hésiterai pas à refaire ! Par souci pratique je n’ai pas pu emmener mon livre en VF avec moi en Irlande donc je l’ai acheté sur ma liseuse en VO (4 fois moins cher qu’en VF…). Bref ! Il s’agit comme vous l’avez vu dans le titre du premier tome de Nevermoor : Les défis de Morrigane Crow, écrit par Jessica Townsend et publié en France aux éditions PKJ.

Note : 18/20
(seulement pour pouvoir mettre 19/20 au second tome et 20/20 au troisième !)
Le commander :
Amazon

Résumé :

Morrigane Crow est née le jour du Merveillon, ce qui signifie deux choses : 1. Elle est maudite. 2. Elle est condamnée à mourir à minuit le jour de ses onze ans. Son cercueil l’attend.

Elle est sauvée in extremis par un homme étrange qui l’emmène dans le royaume magique de Nevermoor.

Mon avis :

C’était déjà une première pour moi puisque je n’avais jamais vraiment lu de roman en Anglais (pas en entier, coucou mes profs d’Anglais du lycée et de la fac). Au début c’était un peu compliqué pour moi de me concentrer dessus, mais très rapidement c’est devenu très agréable et je ne me rendais presque plus compte que je lisais en Anglais. D’autant plus qu’avec la liseuse, en appuyant longtemps sur un mot inconnu j’en avais la définition, ce qui était franchement génial pour apprendre du nouveau vocabulaire !

Bref, je pense que ce n’est pas mon expérience de lecture en VO qui vous intéresse, mais plutôt le livre en lui-même. Au début, j’avais un à priori sur ce premier tome et j’ai vite réalisé que l’histoire n’était pas celle à laquelle je m’attendais. Il faut savoir que Morrigane a été élevée dans une famille qui vraiment ne l’a jamais aimée et je n’étais pas prête pour ça, haha ! Alors oui tout de suite on pense à Harry Potter, d’accord, effectivement, le cadre y ressemble. Morrigane est une jeune fille rejetée par son entourage et la société car elle est « différente », on a peur d’elle et de ce qu’elle peut soit disant provoquer. Si peur d’ailleurs que ça en devient carrément ridicule.

Pourtant Morrigane est une adolescente très courageuse et pleine de qualités. Je m’y suis beaucoup attachée, elle a un sacré petit caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Ensuite vient cet homme dont personnellement je suis carrément tombée amoureuse : Jupiter North. Un type excentrique, roux, barbu, que j’ai trouvé hyper attachant de par sa sensibilité, son humour, sa douceur et sa gentillesse. J’ai adoré tout le mystère qu’il a laissé planer autour de lui, je me suis vraiment beaucoup questionnée et j’ai fait plein de suppositions, c’était super cool d’être à fond dans ma lecture comme ça !

Et puis il y a les autres personnages, Fenestra, Jack, Hawthorne tour très attachants, et j’ai trouvé particulièrement bien développés. J’ai hâte de les retrouver dans le prochain tome ! Les habitants de l’hôtel, et l’hôtel en lui-même étaient vraiment comme une petite douceur, on aimerait y être et connaître ces gens. On aimerait vivre avec eux les différents évènements, qui ont l’air d’être magnifiques et fascinant !

L’histoire est aussi géniale, oui certes l’univers fait penser au début à Harry Potter (vaguement), mais Jessica Townsend nous montre bien qu’elle a sa plume et son monde, et finalement rien par la suite ne m’a personnellement fait penser à l’univers de JK Rowling.

Bref, j’ai trop envie de vous raconter toutes l’histoire et tout ce que j’ai vécu pendant la lecture de ce roman, mais je ne le ferai pas ! Par contre, je ne peux que vous recommander de le lire, petits ou grands, peu importe… vous passerez à coup sûr un excellent moment ! C’était un vrai coup de coeur pour moi !

[Chronique] La lumière sur l’étrange vielle femme moche – Francis Thierry Boulanger

[Chronique] La lumière sur l’étrange vielle femme moche – Francis Thierry Boulanger

Hello !

Aujourd’hui je vous présente un service presse qui m’a été envoyé par son auteur Francis Thierry Boulanger que je tiens à remercier. Il s’agit d’une novella : La lumière sur l’étrange vielle femme moche.

Résumé

Cet homme, utilisant tous ses bons de remboursement que vous avez rencontré au moins une fois, au supermarché, alors que vous étiez pressé. Vous êtes-vous demandé qui il était ?

Notre héros, Pierre, est une de ces victimes du consumérisme, toujours à l’affût d’offres de remboursement. Mais rien ne serait arrivé, sans l’intervention de l’étrange vielle femme moche.

Mon avis

J’ai tout d’abord été très interloquée par le titre de ce court roman. Une vielle femme moche ? Intéressant ! Sûrement une histoire rigolote ! Et puis j’ai commencé, et je suis tombée sur la vie morne de Pierre qui passe sa vie à remplir des demandes de remboursement par courrier, par mail… J’ai trouvé le concept sympa, pas ennuyeux pour un sou. J’ai fini par me demander si les personnes pratiquant cette ”activité” le faisaient de cette manière.

Et puis je me suis perdue parmi mille choses, de l’humour, de l’amour, un peu de suspens, de mystère… J’ai apprécié l’histoire mais je trouve que l’auteur s’est un peu dispersé, je n’arrivais pas tellement à savoir où il voulait en arriver en si peu de pages. Alors je me dis que ça pourrait être sympa d’en faire quelque chose de plus long, mais ce n’est que mon avis !

Quoi qu’il en soit, j’ai apprécié le questionnement qu’il m’a apporté, notamment : est-ce que tout cela vaut le coup : acheter au moins cher, économiser le moindre centime pour au final ne jamais se servir de l’argent économisé pour quoi que ce soit…

En bref, c’était une petite lecture bien agréable que je recommande aux amateurs de romans courts, et surtout d’humour !

[Chronique] Modern love et autres nouvelles – Alice Masson

[Chronique] Modern love et autres nouvelles – Alice Masson

Hello !

Aujourd’hui je vous présente un recueil de nouvelles qui m’a été envoyé par son autrice : Alice Masson, que je remercie ! Il s’agit de « Modern Love » aux éditions Spinelle.

Résumé

Quatre histoires courtes plus différentes les unes que les autres : une romance moderne, un conte écolo-initiatique, un conte pour enfants intelligents et un polar historique, qui se dégustent comme une assiette d’antipasti.

Mon avis

C’est un livre qui se dévore en quelques heures ! Il est très bien écrit et très léger. J’ai apprécié le changement de style entre les quatre nouvelles, Alice Masson a une belle capacité à passer d’un genre à un autre complètement différent adaptant très bien son écriture.

Les quatre nouvelles sont donc bien différentes :

La première est une histoire d’amour rigolote, légère. Elle apporte un effet de surprise que j’ai beaucoup apprécié mais que je ne dévoilerai pas, pour que vous puissiez profiter de cet effet là également.

La deuxième parle d’une tribut vivant dans le respect de la nature, qui subit l’égoïsme de l’Homme dans un climat un peu apocalyptique.

La troisième est très intéressante, puisqu’elle est écrite du point de vue d’un petit garçon qui va dans une « école de vampire » pour « apprendre à être un vampire ». On y découvre très justement toute l’innocence d’un enfant face à la dureté et la folie du monde des adultes. Tous ce que les adultes sont prêts à faire pour protéger leurs petits, ces mensonges que les grands font pour protéger les plus jeunes, qu’ils gardent leur innocence et la magie qu’ils ont dans les yeux. C’était une très belle histoire.

Et la quatrième et dernière nouvelle est une enquête sous forme épistolaire. L’enquête à déjà eu lieu, le coupable a déjà été trouvé. La narratrice a l’air d’avoir l’habitude de raconter à sa petite maman les évènements auxquels elle assiste régulièrement et tous les ragots croustillants qu’elle entend au Palais. Mais cette fois-ci c’est un meurtre qu’elle raconte. La forme m’a bien plu !

De ces quatre nouvelles, ma préférée reste la première, qui m’a laissé un petit goût de bonheur, et qui est la plus longue, car le point de vue de trois personnages y est rapporté. La troisième m’a énormément plu également car elle est très touchante.

Pour moi, ce recueil de nouvelles est un bon moyen pour Alice Masson de nous montrer de quoi elle est capable (beaucoup de choses) et nous offrir un petit catalogue des différents écrits qu’elle peut fournir. Alors moi je n’ai qu’une chose à dire : on aimerait en découvrir plus !

Vous pouvez acheter son ouvrage ici si le coeur vous en dit : https://amzn.to/2SM7Deu

[Chronique] Jeux de morts et de miroirs (les enquêtes d’Hugo Delatour) – L A Baley

[Chronique] Jeux de morts et de miroirs (les enquêtes d’Hugo Delatour) – L A Baley

Bonjour !

Me revoilà pour vous présenter un service presse qui m’a été envoyé par son auteur L A Baley que je remercie. Il s’agit du troisième tome des Enquêtes d’Hugo Delatour : Jeux de morts et de miroirs.

Résumé

Le corps d’Amboise Durant, un historien spécialiste du XVIIIe siècle est retrouvé dans la Seine. Parmi ses effets personnels, la page d’un mystérieux manuscrit. Il met en scène Marie-Antoinette à la veille de son exécution.
Quand elle hérite de l’affaire, le Lieutenant Charlotte Legrand est perplexe. Le meurtre est-il lié à un trafic d’art ? S’agit-il d’un règlement de compte ou d’un crime passionnel ? Que signifie le texte retrouvé sur la victime ? Pourquoi lui demande-t-on de contacter un ancien flic reconverti en détective privé ?
Pourtant, Hugo Delatour s’était promis de ne jamais retourner à Paris, une ville aussi belle et dangereuse que le souvenir de son ex-femme est tragique et douloureux.
Dans cette nouvelle enquête, le Détective Hugo Delatour et le Lieutenant Charlotte Legrand apprendront-ils à se faire confiance ? Parviendront-ils à découvrir le noir secret qui se cache derrière les dorures et la splendeur de Versailles ?

Mon avis

Alors premièrement il faut savoir que je n’étais pas au courant que c’était un troisième tome avant d’avoir terminé le roman. C’était écrit sur la quatrième de couverture, cependant je ne l’ai pas lue car j’avais déjà lu le résumé en ligne. Eh bien figurez-vous que cela ne m’a pas dérangée une seule seconde. Je n’ai pas eu d’incompréhension, je ne me suis pas dit que l’auteur sortait des choses de nulle part… Non, j’ai passé un très bon moment !

Les personnages sont très bien développés, que cela soit celui de Hugo, de Charlotte ou d’Eléonore. J’ai apprécié le duo que formaient Charlotte et Hugo, j’ai trouvé qu’ils avaient une bonne énergie et qu’ils donnaient du peps au récit.

L’enquête est intéressante, j’ai apprécié en suivre le dénouement et ai trouvé qu’elle était très bien ficelée.

L’auteur a une plume très appréciable, fluide et agréable à lire, avec même des petites touches d’humour par ci par là.

C’était donc une lecture agréable pour moi, que je recommande fortement. Que vous ayez lu ou non les deux premiers tomes ! Ceci dit je serais ravie de pouvoir les lire maintenant ! 🙂