Archives de
Catégorie : Chick Lit

[Chronique] Une saison à la petite boulangerie – Jenny Colgan

[Chronique] Une saison à la petite boulangerie – Jenny Colgan

Bonjour bonjour !

C’est dans le gros rush de la rentrée que je trouve le temps de vous écrire ! La lecture est vraiment un échappatoire pendant ces grosses semaines de bruit et de stress. Quel bonheur de se poser un peu au calme avec un bon livre ! Enfin… Trêve de blabla ! Je suis ici pour vous présenter ma dernière lecture : « Une saison à la petite boulangerie », qui fait suite à « La petite boulangerie du bout du monde » de Jenny Colgan.

Résumé :

Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne, dans les Cornouailles, entre le grand phare dans lequel elle s’est installée avec Huckle, son boyfriend, et la petite boulangerie où elle prépare chaque jour, avec passion, d’irrésistibles pains dorés. Mais lorsque le nouveau propriétaire de sa boutique fait irruption sur l’île, Polly réalise que son bonheur pourrait bien être réduit en miettes… Avec une pincée de fleur de sel, des kilos de farine et une bonne dose de volonté, réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ? 

Mon avis :

C’est un roman feel good comme je les aime ! Nous retrouvons Polly, et son fabuleux talent pour la confection du pain. Et malheureusement sa vie n’est pas toujours toute rose. Et c’est ça qui fait du bien. Polly aussi a des ennuis, mais c’est une battante et elle ne se laisse pas marcher dessus !

Ce livre nous montre que parfois tout s’écroule, parfois on a l’impression d’être seuls au monde. Mais il suffit d’une opportunité, d’un ami, et tout change. Bref, c’est un roman plein d’espoir, d’amour, d’amitié… Pour ne rien gâcher il est bien écrit, et Polly est un personnage attachant. Il n’est pas difficile de s’identifier à elle pour des tas de raisons.

J’ai trouvé qu’il y avait parfois un peu de longueurs, vite effacées par des moments carrément exaltants, ou très drôles !

Donc une fois encore, Jenny Colgan parvient à nous faire rêver de partir nous exiler sur une petite île du Royaume-Uni.

Ce roman me confirme que j’adore cette autrice, et qu’après avoir lu le troisième tome (à Noël, ambiance oblige), je me jetterai sur ses autres écrits !

[Chronique] Pour un selfie avec lui – Sam Riversag

[Chronique] Pour un selfie avec lui – Sam Riversag

Bonjour bonjour !

 

Je vous donne le ton tout de suite, aujourd’hui, je vous présente un livre que j’ai vraiment apprécié : Pour un selfie avec lui. Je remercie d’ailleurs l’auteur de m’avoir fait confiance et partagé son roman.

Le synopsis :

En découvrant l’infidélité de mon compagnon, je me suis retrouvée brutalement dans une autre dimension. Ma réaction intersidérale m’a sidérée moi-même : Je serai une femme libre, sans contrainte ni belle-mère. Mais voilà que le félon demande son pardon. Et puis quoi encore ? Que feriez-vous à ma place ?

Mon avis :

J’ai apprécié ce roman dès les premières secondes de lecture, grâce à cette toute petite phrase : « A Benedict Cumberbatch, mon acteur préféré. ». Alors là… je savais que c’était un livre pour moi hahaha. C’est un roman assez court dans lequel on se plonge très facilement et que l’on finit très (trop) vite.

On y découvre le personnage de Mary, journaliste, qui vit de folles aventures. Son personnage est au premier abord attachant, mais on se rend compte qu’elle n’a pas forcément de bonnes valeurs. J’ai trouvé son comportement avec ses parents assez ignoble à vrai dire. Finalement on se dit qu’elle mérite peut-être ce qu’il lui arrive avec son petit-ami.

J’ai trouvé le roman vraiment bien écrit, il est assez court pour n’avoir aucune longueur. Personnellement je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. J’ai beaucoup aimé le personnage de Lola, j’aurais aimé en apprendre plus sur elle, et surtout sur son avenir amoureux. Les dialogues sont écrits de manière très fine et très fluide.

Allez, petit bémol : la couverture n’est pas très jolie et du coup ne donne pas très très envie.

Bref, c’est ce que  j’appelle un coup de coeur ! J’ai vraiment hâte de pouvoir lire un autre roman de cet auteur !

Vous pouvez le trouver sur Amazon ici.

[Chronique] Ca peut pas rater – Gilles Legardinier

[Chronique] Ca peut pas rater – Gilles Legardinier

Hello ! Pour commencer le challenge « Objectif du mois » avec « Lire un livre écrit par un auteur de la même nationalité que vous », j’ai choisi de livre Ca peut pas rater ! de l’auteur Français Gilles Legardinier.

Acheter « Ca peut pas rater! » sur Amazon

• Synopsis 

– J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez?! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups?! C’est votre tour de souffrir?!
Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers.
La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume.

Marie pensait avoir trouvé l’homme de sa vie, jusqu’à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse. Anéantie, elle décide ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer. Ni dans sa vie privée, ni au travail.
Marie ne croit plus à l’amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes. Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu’elle et une soif de vivre qui n’a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles.

• Mon avis

C’est le second livre de Gilles Legardinier que je lis. Le premier, Demain j’arrête ! avait vraiment été un gros coup de coeur pour moi. Il m’avait été offert pour mon anniversaire par ma meilleure amie qui m’avait dit « Tu verras, on dirait nous. » et effectivement, c’était comme nous.

J’ai retrouvé dans ce roman les liens humains que j’aime avoir. Cet agacement envers les hommes dont finalement Marie ne peut pas vraiment se passer. Pas par dépendance, mais par affection. Et cet amour pour sa meilleure amie qui franchement est aussi timbrée qu’elle. L’auteur décrit à la perfection les petits bonheurs au milieu d’une vie plutôt chaotique à un instant T. Les personnes qui vous tendent la main sans vraiment vous connaître, les collègues qui se serrent les coudes dans des situations difficiles, les amis qui vous invitent pour le temps d’un repas à partager leur vie.

Ce livre m’a également beaucoup bouleversé, par sa tendresse mais aussi par la nostalgie qui en ressort. Ces personnes qui arrivent à aimer la vie alors qu’ils sont séparés d’un être cher. J’avoue que j’ai versé une petite larme (j’ai pleuré comme une madeleine). Lorsque l’on lit ce roman il est impossible de ne pas se sentir happé, et de ne pas se mettre à la place des personnages.

Marie est vraiment une personne attachante, on a tout de suite envie d’être son amie, de se retrouver dans ses petites magouilles. Les autres personnages ont tous un côté que l’on apprécie, on aimerait se retrouver dans cette équipe au travail, malgré les problèmes auxquels ils peuvent faire face.

Bref, encore un livre de Gilles Legardinier que j’ai absolument adoré. Je vais m’empresser de lire l’un de ceux que je n’ai pas encore lus ! 🙂