Archives de
Catégorie : Bande dessinée

[Chronique] The Golden Path, Ma vie de cascadeuse – Baptiste Pagani

[Chronique] The Golden Path, Ma vie de cascadeuse – Baptiste Pagani

Bonjour !

Après une petite absence, on reprend la lecture et l’écriture, car c’est bientôt les vacances !

Aujourd’hui je vous présente le troisième ouvrage qui m’a été proposé par Ankama, que je remercie infiniment à nouveau. C’est « The golden path » un comic de Baptiste Pagani.

Résumé :

Depuis toute petite, Jin Ha est fascinée par la magie du cinéma hongkongais où les arts martiaux – notamment le kung-fu, sa passion – sont mis à l’honneur. Dans la région de Henan, en Chine, elle s’entraîne sans relâche dans une grande école de kung-fu. À 21 ans, son diplôme d’arts martiaux en poche, elle décide de partir pour Hong Kong où elle compte bien faire carrière dans le cinéma !

Mon avis :

Il faut dire tout d’abord que c’est un bel objet livre, la couverture, avec des reliefs dorés, est superbement réalisée.

Les graphismes ne m’ont pas vraiment plu au départ. Et puis j’ai réalisé qu’ils rendaient la bande dessinée plus réaliste, qu’ils m’aidaient à rentrer un peu plus dans l’histoire. Ils ne m’ont plus dérangé, puis finalement, je peux dire que je les ai beaucoup aimés. Ils s’accordent totalement avec l’histoire, avec le message passé dans cet ouvrage. J’ai également adoré les pages des astuces de tournage de scènes de cascades. Les affiches de films étaient toutes également très très belles. Je vous mets quelques extraits à la fin de l’article !

L’héroïne est vraiment très intéressante. C’est une jeune fille qui a une passion, mais que son entourage ne comprend pas vraiment, même si elle est soutenue par ses proches. On s’attache très rapidement à elle, on a vite envie de savoir ce qu’elle va devenir, de connaître la manière dont elle va évoluer. Effectivement, on n’a aucun mal à l’apprécier, on aimerait même lui ressembler car c’est un personnage fort. Elle est prête à sacrifier beaucoup, notamment son image, pour arriver à pratiquer sa passion : les cascades. Elle encaisse énormément de choses. Trop, même. La vie ne lui sourit pas toujours, loin de là, mais elle ne se laisse pas faire, et jamais elle ne se décourage. C’est un exemple que l’on voudrait tous pouvoir suivre.

L’histoire quant à elle n’est pas non plus en reste. Elle s’étale sur un très long laps de temps et nous pouvons prendre plaisir à suivre Jin Ha dans ses aventures. On y découvre beaucoup de lieux et de paysages différents. On y rencontre également des personnages hauts en couleurs, que l’on apprécie beaucoup, un peu, ou bien que l’on déteste. Mais aucun ne nous laisse de marbre. Chacun a une histoire, un caractère, quelque chose qui le fait se démarquer des autres.

Pour moi, tout était très bien pensé, du début à la fin. J’ai pris un réel plaisir dans ma lecture. C’est une bande dessinée assez épaisse qui vous fera passer un excellent moment. Croyez-moi, je n’ai pas décroché une seconde !

[Chronique] L’arbre qui grandit dans mon mur – Lourdes Navarro

[Chronique] L’arbre qui grandit dans mon mur – Lourdes Navarro

Bonsoir !

Aujourd’hui je suis absolument ravie d’écrire cet article, car oui, j’ai reçu des services presse des éditions Ankama !! Ankama… Ankama… oui, ça doit vous dire quelque chose normalement… Dofus ? Wakfu ? Entre autres bien entendu ! Enfin, trêve de bavardages ! Je suis là pour vous présenter une superbe bande dessinée jeunesse : L’arbre qui grandit dans mon mur, de Lourdes Navarro.

Avant de commencer, je tiens à remercier mille fois les éditions Ankama pour leur confiance et leur gentillesse !

Résumé :

Mike, 15 ans, est passionné de botanique. Les plantes lui permettent d’oublier son quotidien un peu morose : en classe, certains de ses camarades se moquent de lui et, à la maison, ses parents passent leur temps à se quereller. Mais un jour, en rentrant de l’école, il remarque une étrange pousse qui sort d’un des murs de sa chambre. Au fur et à mesure que son quotidien s’assombrit, la plante prend de l’ampleur, jusqu’à devenir un arbre…

Mon avis :

La première chose qui m’a attirée, lorsqu’il a fallu choisir des ouvrage, c’est vraiment la couverture. Un graphisme épuré et très coloré. Et quand j’ai ouvert le livre… bingo : des couleurs et des dessins magnifiques ! Lourdes Navarro a réalisé un travail merveilleux pour cette BD.

L’histoire quant à elle est très mignonne. Pour les enfants / ados dont les parents se séparent, elle rassure, elle aide à s’écouter soi-même. Pour les autres elle sensibilise, elle aide à comprendre le mal être.

On s’attache tout de suite à Mike qui semble être un garçon adorable, très gentil, trop gentil. On est en colère de voir que les autres enfants le persécutent. Sa passion est inhabituelle pour un enfant, ce qui le rend d’autant plus sympathique.

Je trouve que l’auteur a parfaitement réussi à nous faire ressentir, à nous, lecteurs qui n’avons jamais connu la séparation de nos parents, ce qu’un garçon de son âge peut avoir à l’intérieur de lui sans même s’en rendre compte.

C’est une bande dessinée très jolie à mettre entre toutes les petites et les grandes mains. Un véritable coup de coeur pour moi, qui adore ce genre de graphismes !

[Chronique] Les aventures de Laink et Terracid – Wankil Studio

[Chronique] Les aventures de Laink et Terracid – Wankil Studio

Bonjour !

Aujourd’hui je vous présente une bande dessinée que j’attendais avec impatience depuis son annonce : celle des youtubeurs Laink et Terracid !

Si vous ne les connaissez pas, que vous aimez les jeux vidéos, les blagues bêtes mais hilarantes, les duos qui marchent… foncez, c’est ici : https://www.youtube.com/user/MiniprodFR

La bande dessinée est sortie très peu après l’annonce et je peux dire que je l’ai immédiatement précommandée.

Pour expliquer rapidement la BD :

Ce n’est pas une seule histoire, mais plusieurs planches de différentes aventures très courtes. Les dessins sont très agréables et directement tirés des personnages intégrés dans leurs vidéos qu’ils appellent les Wankuls (J’ai l’impression de parler d’une secte là). Les Wankuls les représentent (parfois les youtubeurs qui interviennent dans leurs vidéos) dans différentes situations : Cow Boy, femme de ménage, policiers, livreurs, pompiers… bref, des centaines de personnages différents.

Mon avis :

Je crois que j’avais tellement d’attente que j’ai forcément un peu été déçue. C’est à dire qu’au début je ne trouvais pas forcément les chutes très drôles (moi qui rigole tant devant leurs vidéos). Mais je ne suis pas du genre à laisser tomber. Donc j’ai persévéré, et finalement j’ai beaucoup apprécié ma lecture !

On retrouve avec plaisir quelques personnages ou situations inspirées de leurs vidéos. Cependant cela n’empêche pas quelqu’un de totalement étrangé à leur univers d’appécier cette lecture !

Evidement, une bande dessinée ça se lit très vite, donc on voudrait en avoir plus.

Peut-être que j’apprécierait la prochaine fois des chutes ou des scénarios un peu plus travaillés. Maintenant qu’ils savent qu’ils peuvent faire une bonne BD, ils pourront sûrement s’attarder dessus et les peaufiner un peu plus !

En tout cas, vivement un tome 2, et 3 et 4 et 9999 !

Merci Wankil !

[Chronique] Et le village s’endort… – Núria Tamarít & Xulia Vicente

[Chronique] Et le village s’endort… – Núria Tamarít & Xulia Vicente

Bonjour !

Aujourd’hui je vous parle d’un livre qui m’a gracieusement été offert par les éditions Les Aventuriers de l’Étrange que je remercie. C’est la bande dessinée « Et le village s’endort… » de Núria Tamarít & Xulia Vicente.

« Je sais ce qu’il s’est passé, j’ai tout vu… Mais personne ne me croira. Pour eux, je suis juste… juste une stupide petite orpheline ! »

Mon avis : 

Pour commencer, j’ai trouvé l’objet livre magnifique. Il m’a tout de suite tiré l’oeil et donné envie de le lire. Ce que j’ai d’ailleurs fait dès sa réception : je l’a dévoré.

Les  dessins sont bien réalisés, bien que parfois j’ai été gênée dans ma compréhension par certains aspects des planches. La majeure partie des dessins est entièrement réalisée en bleu, exepté certaines pages dont je parlerai plus tard.

L’histoire est basée sur un jeu auquel certains d’entre vous auront peut-être déjà joué, et que sûrement beaucoup connaissent : le loup garou. Dans celui-ci le maître du jeu raconte les grandes lignes et chaque joueur se voit secrètement attribué le rôle d’un personnage, gentil (villageois, sorcière, voyante, petite fille…) ou d’un méchant loup garou. La nuit, les loups s’accordent afin de tuer un gentil. Le jour, on vote pour éliminer ceux que l’on pense être loups.

On retrouve dans cette bande dessinée les grande lignes de ce jeu de société. Je trouve l’idée excellente, et je m’attendais à beaucoup. Malheureusement j’ai été déçue car j’ai trouvé que cette merveilleuse idée n’avait pas été assez exploitée. L’histoire est plutôt sympa mais pour moi elle avait des zones d’ombre. Ce n’est pas quelque chose auquel je m’attendais.

A vrai dire j’étais très contente de trouver des clins d’oeil au jeu mais ça s’arrête là. De plus, c’est une bande dessinée jeunesse (à partir de 10 ans), qui pour moi est compliquée à comprendre à cet âge là, plus encore pour quelqu’un qui ne connaît pas le jeu.

En bref pour moi : un objet livre qui fera très joli dans la bibliothèque, et un agréable moment pour les fans du Loup garou, mais difficile à suivre. Peut-être à lire une seconde fois pour vérifier.

A bientôt ! 🙂

 

[Chronique] Detectives – Tome 2

[Chronique] Detectives – Tome 2

Bonjour !

Voici ma huitième lecture du challenge de l’été : le tome 2 de la bande dessinée Détectives.

Acheter « Détectives » tome 2 sur Amazon

Synopsis :

L.A. 1935. Tout le gratin hollywoodien est réuni pour la première de « Who Killed The Fantastic Mister Leeds ? » associant les étoiles montantes Ava Lamont et James Crowley. Mais quand James s’écroule sous l’effet d’une balle à blanc plus mortelle que prévu, Ava est immédiatement arrêtée. Rien ne pourra la soustraire à la justice… si ce n’est un célèbre détective privé prêt à vivre la pire nuit de sa vie.

 

Mon avis :

J’avais vraiment adoré le premier tome donc je partais dans d’excellentes conditions pour ce second.

Cette histoire est beaucoup plus drôle que la précédente, et les personnages sont plus légers. Le personnage principal est un détective comme on se les imagine. Son côté un peu flambeur fait de lui un homme d’autant plus sympathique.

L’intrigue est ficelée très différemment, mais la fin est demeurée pour moi un secret jusqu’au dénouement. J’ai suivi avec plaisir l’histoire tout en sachant que le coupable n’était évidemment pas celui que l’on pensait. Et la découverte du vrai n’en fut que plus drôle et délectable.

Bref, encore une fois, j’ai hâte de lire le prochain tome !

[Chronique] Détectives – Tome 1 : Miss Crumble – Le monstre botté

[Chronique] Détectives – Tome 1 : Miss Crumble – Le monstre botté

Détectives est une bande dessinée du genre policier. C’est une série complète en 7 volumes par Hanna, le scénariste, Guinebaud, Sure, Ceyles, Labourot, Motteler, et Mara qui se succèdent au dessin, et Lou à la colorisation. Je l’ai acheté pour le prix de 15,50€.

Acheter « Détectives » Tome 1 sur Amazon

Synopsis :

1918. Au lendemain de la guerre, dans le sympathique village de Sweet Cove, tout respire la douceur de vivre. Ah, Sweet Cove… ses jardins bien entretenus, ses salons de thé aux doux parfums de gâteaux chauds… C’est pourtant ici que va frapper un mystérieux assassin botté, l’occasion rêvée pour une célèbre institutrice retraitée de s’adonner à son sport préféré : mener l’enquête.

Mon avis :

J’ai acheté cette BD à mon papa pour la fête des pères. En tant que grand fan de romans policiers, et de bande dessinée, il a beaucoup apprécié. Du coup j’ai pu en profiter pour lui emprunter et j’ai vraiment adoré !

Les personnages sont tous très amusant et l’on prend un malin plaisir à assister Miss Crumble dans sa recherche du coupable. Sans être une histoire très originale, le scénario fini tout de même par surprendre, comme toute bonne histoire policière.

Pour ce qui est des dessins, j’y suis particulièrement sensible, et je les ai trouvé magnifiques ! Les couleurs sont très belles, les dessins sont travaillés et détaillés.

Rien n’est laissé au hasard dans ce premier tome de Détectives. J’ai donc vraiment hâte de m’atteler à la lecture du second !

[Chronique] L’adoption – Zidrou (scenario) et Arno Monin (dessin et couleur)

[Chronique] L’adoption – Zidrou (scenario) et Arno Monin (dessin et couleur)

Je suis tombée totalement par hasard sur cette bande dessinée en faisant les courses. Je lis peu de bandes dessinées, mais ce qui m’attire toujours, ce sont les dessins de couverture, comme pour les livres d’ailleurs.

Acheter « L’adoption » sur Amazon

La couverture était déjà très jolie, mais il y avait encore plus. Je sentais déjà que l’histoire allait me plaire, rien qu’en la voyant. J’ai vu ce grand père Un peu désorientée face à cette toute petite fille et j’ai tout de suite voulu en savoir plus.

Je ne me suis pas trompée.

Synopsis

L’amour ne se vole pas. L’amour ne s’achète pas. L’amour se mérite.

Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.

Mon avis

J’ai beaucoup été touchée par cette bande dessinée et ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux. Les personnages sont très attachant, particulièrement les grands parents, et les deux copains du grand père, les « Gégé ». Finalement ceux qui le sont le moins, et d’ailleurs que l’on aperçoit le moins au long d’en l’histoire, ce sont les parents. Je n’ai pas franchement éprouvé de sympathie pour eux.

Sans spoiler, la fin nous donne extrêmement envie d’en savoir plus, je suis super frustrée, intriguée et impatiente !

Pour le reste, les dessins sont vraiment très jolis. La petite fille est particulièrement adorable ! La bande dessinée se lit vraiment facilement, je crois bien l’avoir terminée en à peine trente minutes !

Fort heureusement le deuxième tome est sorti le 31 mai, je vais donc pouvoir le dévorer également !