Archives de
Catégorie : Ciné jeux et séries

Mes nouveaux jeux sur la switch

Mes nouveaux jeux sur la switch

Après plusieurs mois passés avec cette superbe console, je reviens vous donner un avis sur les derniers jeux que j’ai achetés. Attention, grande acheteuse compulsive que je suis, il y a des jeux que je n’ai pour le moment qu’à peine testés.

Par contre ce n’est pas ici que vous verrez mon avis sur Mario et les lapisn crétins ou encore Mario Odyssey ! J’ai déjà bien assez abusé pour ce mois de novembre ! La suite sera donc au prochain épisode, quand je les aurai achetés !! 😉

Pan-pan :

Alors, simplement c’est un jeu d’énigmes. Les graphismes sont différents de ce que l’on a l’habitude de voir, vraiment très épurés.
On y incarne une petite fille qui se promène dans un monde rempli d’énigmes à résoudre pour avancer.
Bon, j’avoue, j’ai ragé devant une énigme et n’y ai pas vraiment rejoué depuis. Cependant je pense que ce jeu a une durée de vie assez longue (si on est comme moi nul aux énigmes) et un fort potentiel.

Little inferno :

Celui-là est le regret incarné. Le but du jeu et de brûler des objets dans la cheminé en retrouvant les bonnes combinaisons afin de débloquer de nouveaux objets à acheter et à brûler.
C’est un peu comme ces jeux dans lesquels il faut juste cliquer et attendre que ça passe : une belle perte de temps, et surtout ici, une belle perte d’argent.
Malgré tout l’ambiance du jeu est rigolote et surtout agréable, au coin du feu.

Overcooked! :

Acheter sur Amazon

Alors ce jeu fait partie de mes gros coups de coeur (et mon chéri l’adore aussi). Il peut se jouer de 1 à 4. Mais le top est de ne pas y jouer tout seul.
Le.s joueur.s incarne.nt des cuisiniers dont le but est de répondre aux commandes des clients. Mais attention ! Ce n’est pas un jeu tout bête de gestion de restaurant, non non ! Ici il vous faudra collaborer avec vos amis à travers des maps qui vous donneront du fil à retordre ! Banquise, lave en fusion, maison hantée dont les plans de travail bougent… Bref, c’est énervant, mais tellement drôle !
Jouer seul est un peu plus difficile puisqu’il faudra incarner deux cuisinier, et les jouer un à un. Les commandes sont donc plus difficiles à honorer.

Human resource machine :

J’ai acheté ce jeu en même temps que Little inferno. J’avais peur d’en être déçue mais j’ai découvert quelque chose de très sympa. Ce jeu apprend les « bases » de la programmation. Je n’ai pas encore parcouru tous les niveaux, mais je le trouve très intéressant. Sans dire d’y apprendre la théorie, on y apprend à avoir les réflexes d’un codeur. Ainsi, il vous faudra transférer des colis d’un coté d’une salle à l’autre en utilisant des blocs de commande.
Bref, celui-ci est beaucoup mieux que Little Inferno.

Don’t knock twice :

Ok, j’ai acheté un jeu d’horreur alors que je suis une vraie trouillarde et que je savais que je ne pourrais pas y jouer. Je ne sais pas trop quoi dire sur celui-ci. J’ai laissé mon copain y jouer. Le jeu est long, on y incarne une maman détestée par sa fille qui a l’air d’avoir fait un rituel satanique dans la cave et invoqué le diable.
Bref, maison hanté, diable, sang, peur. Mais pas de superbes graphismes ni de superbe intrigue. Juste des jump scares parfois pas très réussis.

Syberia :

Si vous avez au moins 22-23 ans vous avez sûrement entendu parler de ce jeu dans lequel Kate Walker, avocate doit absolument conclure une affaire et traverser pour cela plusieurs ville dans un train automate.
Pour moi c’est un chef d’oeuvre. Certes il a un peu mal vieilli et les hit box lorsque l’on se déplace sont un peu buguées, mais les musiques et les paysages sont vraiment très jolis.
C’est un jeu d’enquête comme on pouvait en trouver beaucoup à l’époque. On se déplace de map en map afin de retrouver des indices ou des objets qui pourraient nous aider à avancer.
J’adore ce jeu pas seulement parce que c’est un bon jeu, mais parce qu’il me rappelle mon enfance, quand je regardais mes parents y jouer sur l’ordinateur familial.

L.A. Noire :

Acheter sur Amazon

Bon alors là clairement, j’attendais celui-ci depuis… depuis qu’ils l’avaient annoncé. C’est un jeu Rockstar, GTA like, dans lequel on incarne un inspecteur au lieu d’incarner un malfrat. Il se passe dans les années 50 à Los Angeles, comme son nom l’indique. Personnellement, j’adore cette époque et je trouve qu’elle rend extrêmement bien en jeu vidéo.
J’avais déjà ce jeu sur PC, mais ce dernier datant de l’avant guerre (la première hein), il avait tout de même du mal à tourner correctement. Donc là, baaaah, c’est le bonheur quoi.
Les nouveautés apportées à la version Switch ne sont pas flagrantes. Il y prend en compte le tactile de la console mais je n’y ai pas vu d’utilité pour le moment.
Mon seul regret est que tirer avec les manettes, c’est super difficile !


Cela dit, si je peux vous donner un conseil, n’achetez pas les jeu sur le eshop, mais commandez-les (sur amazon par exemple), les versions physiques coûtent parfois 10-12€ moins cher que les versions dématérialisées (étonnement).

Mes yeux et mes oreilles, culture du mois de juillet #4

Mes yeux et mes oreilles, culture du mois de juillet #4

Bonjour !

Un nouveau mois s’est terminé et je vous fait un petit résumé de ce que j’ai pu voir et lire !

J’ai vu les films :

Spider-Man : Homecoming

Un gros gros coup de coeur pour ma part. L’humour y est très présent et je retrouve ce que j’avais énormément apprécié dans DeadPool. Honnêtement je ne suis pas une fan inconditionnelle de Spider-Man (Pourtant j’adore les Marvel), mais j’ai été très agréablement surprise par l’acteur principal. Un film que je reverrai avec plaisir.

Valerian

J’avais entendu beaucoup de mal de Valerian et je suis sortie de la salle très mitigée. En bref, les deux acteurs principaux étaient absolument insupportables. J’ai trouvé dommage que le film soit finalement une histoire d’amour sur fond d’histoire dans l’espace pas assez développée. Je ne me souviens ni avoir ri ni avoir été touchée par ce film. (Ok j’ai lâché une larme pendant la chanson de David Bowie au tout début.)

Les décors en revanche étaient, eux, magnifiques.

Transformers : Le Film

Pas grand chose à dire sur celui-ci. Il est marrant. Ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais. J’ai passé un bon moment mais il va falloir me pousser pour regarder la suite.

J’ai terminé les séries :

 

 

 

Better call Saul

Bon alors là c’est l’apothéose de la série bien réalisée, tout comme sa copine Breaking Bad. Un vrai coup de coeur pour le personnage principal, pour la trame de l’histoire, même si j’ai préféré la première saison à celle-ci.

Gotham (Saison 1)

Grande grande fan de Batman, j’ai vraiment adoré cette première saison qui s’est vraiment terminée majestueusement ! Je suis clairement impatiente de me mettre à la seconde. Mon personnage préféré (mis à part Gordon qui est clairement le plus badass) est le Pingouin qui a la fois inspire peur et pitié. Tout est bien ficelé et les clins d’oeil à l’univers de Batman sont nombreux. On peut ainsi voir comment les méchants sont devenus méchants, et c’est délectable.

J’ai lu les livres :

 

 

 

 

Vous pouvez en retrouver les chronique en cliquant sur les images de couverture !

J’ai joué à :

Sherlock Holmes : Crimes and punishment

J’aime Sherlock Holmes tout autant que j’aime Batman. Cet opus était pour moi une vraie réussite ! Les différentes affaires étaient toutes passionnantes, avec une petite préférence pour la toute dernière.

Mon seul regret bien sûr est que la voix de Sherlock Holmes ne soit plus la même que dans les premiers jeux.

Sinon, je me suis empressée d’aller acheter la suite !

Splatoon 2 

La chronique se trouve ici !

 

J’ai testé Splatoon 2 sur Nintendo Switch

J’ai testé Splatoon 2 sur Nintendo Switch

Bonjour !

Après un superbe retard de livraison de la part d’Amazon, j’ai enfin pu tester Splatoon 2 sur Nintendo Switch !

Acheter « Splatoon 2 » sur Amazon

Le premier opus de Splatoon est édité par Nintendo et sorti en mai 2015 sur la Wii U. N’ayant jamais eu cette console je n’ai jamais eu l’occasion d’y jouer.

Splatoon 2 quand à lui est sorti le 21 juillet de cette année sur Will U mais également sur Switch. Selon les points de vente il peut coûter entre 45 et 50€. J’ai bien sûr tout de suite voulu le tester !

Alors tout d’abord, qu’est-ce que c’est que Splatoon ?

C’est un jeu de tir dans lequel le joueur incarne une sorte de personnage mi humain mi calamar.

Lorsque vous arrivez sur la place centrale il y a plusieurs possibilités. Vous y trouvez des commerces et différents modes de jeux.

Les commerces présents sont variés. Il y a un vendeur ambulant de nourriture, qui permet de gagner plus d’expérience et d’argent en jeu, et qui s’achète avec des tickets. Il y a également différents magasins d’équipement.

Vous trouverez d’autres petites activités intéressantes débloquables au fil des niveaux.

Le multi :

Le mode qui m’intéressait le plus était le mode multijoueur. Dans celui-ci, deux équipes de cinq joueurs s’affrontent sur une carte. Le but d’une partie est de remplir la carte d’encre de la couleur de son équipe. Pour se faire il faut utiliser son arme ou différentes bombes d’encre

Lorsqu’une partie se termine, le joueur gagne de l’expérience et de l’argent. Lorsqu’il monte en niveaux il débloque différents équipements (armes, accessoires, vêtements, chaussures…) qui l’aideront à devenir plus puissant lors des matchs.

Il est aussi possible de faire des matchs pro lorsque l’on a atteint le niveau 10, et ainsi de faire partie d’un classement. Il y a aussi des matchs privés, entre amis, et la possibilité de discuter via une application sur votre smartphone.

Le solo :

J’ai pu tester également le mode solo dans lequel on débloque des poissons charge pour passer de niveau en niveau.

Au fil de votre avancement vos ramasserez des orbes qui vous permettront d’améliorer votre équipement afin de rendre vos parties plus agréables et surtout plus intéressantes.

En bref :

C’est un jeu très coloré qui me plait déjà beaucoup. Je garde une préférence pour le mode multi qui pour moi est bien plus divertissant mais je garde en tête que le mode solo peut être aussi très sympathique !

J’ai testé la switch !

J’ai testé la switch !

Mesdames et messieurs, pour votre plus grand plaisir, et surtout pour le mien, j’ai testé (et quand je dis testé, c’est durant beaucoup d’heures) la dernière console nintendo : la switch !

Acheter la Switch sur Amazon

J’ai la chance inouïe que mon copain soit le meilleur de la terre et qu’il me l’ai offerte pour mon anniversaire (avec plus d’un mois d’avance) ! Après un retard monumental de livraison à la fnac, elle est enfin arrivée samedi dernier avec Zelda ! J’ai acheté de mon côté Mario Kart 8.

La boite est donc remplie de :

• La console (avec ses deux joy-con)

• Deux dragonnes

• Le support pour la télé

• Un câble HDMI

• Un chargeur

• Un support pour faire des deux manettes une seule.

Pour moi il manquait clairement une housse de protection ainsi qu’une protection d’écran. Il est indispensable lorsque l’on achète un objet électronique si cher qu’il soit bien protégé. Et selon moi nintendo se fait tout de même assez d’argent (lol les jeux à 60€ – 1,2 switch c’est bien toi que je regarde) pour pouvoir nous fournir tout ça « gratuitement ». Bref il manquerait également un support pour la console lorsqu’elle est en charge (J’explique ça plus tard).

Question matériel :

Au premier abord, la console est assez lourde et imposante cependant elle est très jolie, agréable à tenir. Cependant plusieurs choses ont pu m’inquiéter : le « clapet » qui referme le compartiment à carte de jeu a l’air extrêmement fragile, en plus d’être hyper dur à ouvrir. Tout comme ce qui sert à faire tenir la switch. Lorsqu’il est déployé le petit « clic » donne l’impression que tout va être arraché. Cependant il fait son taf, la switch tient debout tranquillement même sur une surface molle comme un lit.

Un plus : ils ont pensé à mettre l’aération sur le dessus. Le moins, et là je félicite grandement les supers ingénieurs qui ont bossé sur la bête : LA PRISE DE CHARGEMENT EST EN BAS bande de débilos ! Alors oui, quand on pose sur le support HDMI c’est plus pratique, et surtout plus logique. Cependant je suis sûre qu’ils auraient pu trouver une autre solution. C’est super chiant de ne pas pouvoir jouer avec la switch posée sur son bureau quand on veut la recharger. D’où le support qui du coup est nécessaire (hop 11€ dans le derche sur Amazon.)

J’ai donc acheté une housse de protection avec 10 compartiments de jeux, qui comprenait également deux protections pour les joy-con (qui ont l’air assez fragiles), trois protections d’écran et une petite boite pour ranger quatre jeux.

Un petit conseil également : si vous portez du vernis qui marque (griffez un bout de papier pour voir) faites TRES attention : j’ai griffé mon joy-con rouge et j’ai des marques de vernis…

Voilà pour ce qui est du matériel.

Utilisation de la console :

Question batterie je trouve qu’il n’y a rien à redire. Elle tient environ 4h en jeu (si ce n’est plus). La qualité de l’image est vraiment, vraiment très très belle.

Sans jeu, il n’y a pas grand chose à faire. Vous pouvez accéder aux paramètres, à l’e-shop et créer des Mii (100, allez, éclatez-vous !).

Les jeux que j’ai pu tester :

Zelda :

THE jeu que tout le monde attendait. J’ai du y jouer deux heures et je le trouve vraiment bien ! J’ai eu l’occasion de jouer à plusieurs Zelda depuis petite, que ce soit sur GBC, Advance ou DS. J’ai toujours beaucoup aimé ! Le jeu a évidement beaucoup évolué, le monde est ouvert et les graphismes sont magnifiques (Il était déjà très joli sur DS je trouve). L’histoire est intéressante bien que pour le moment je ne sois pas allée assez loin pour en parler correctement. Deux mini bémols pour moi : les contrôles (les sélections d’armes, arcs, boucliers etc…) sont CHIANTS. Je pense qu’il faut du temps pour s’y faire, mais pour moi pour le moment c’est un point faible. La gestion de l’inventaire est aussi assez pénible.

Mario Kart 8 :

Bon, là, je n’ai pas grand chose à redire à ce jeu. La toute première fois que j’y ai joué j’ai trouvé le joy-con insupportable en multi local, trop petit, rendant le kart difficilement contrôlable. Finalement au deuxième essai j’ai oublié ce petit désagrément. Comme quoi on s’y habitue très très vite.

On peut donc jouer en multi local, ou de switch à switch, ou bien en ligne (2 joueurs local et le reste mondial ou régional). Le mode en ligne est très agréable, il n’y a pas trop d’attente (1 course au maximum).

Pour ce qui est des graphismes je les trouve bien entendu très jolis, les cartes sont variées (j’adore celle de l’aéroport). On a maintenant la possibilité de jouer beaucoup plus de personnages, ce qui est vraiment fort agréable.

Bref, un gros coup de coeur pour ce jeu auquel j’ai vraiment hâte de jouer avec mes amis !

Just dance :

OK oui, j’avais peur de manquer de jeux ! J’ai donc payé plein pot pour Just Dance 2017. Je n’ai évidement pas testé tous les morceaux mais il nous a occupé un bon moment mon frère et moi, et par la même occasion bien fait marrer. Au programme des coups de pieds et des baffes parce qu’on finissait toujours par jouer trop proches l’un de l’autre.

J’ai un coup de coeur particulier pour le mode « transpi », qui permet de se faire une petite playlist de morceaux pour une petite session cardio. Moi qui voulais reprendre le sport je suis comblée, haha !

Jackbox Games :

Alooors ça, c’est à la fois un coup de coeurs et une déception ! D’abord une déception parce que le jeu ne permet pas de jouer « en ligne » avec des personnes inconnues (si t’es tous seul chez toi, ou même deux, tu peux directement passer sur Just Dance ou Mario Kart). Pour jouer avec d’autres personnes il faut streamer. Et qui dit stream dit décalage, et donc pas marrant.

Bref, qu’est-ce que c’est ?

Eh bien c’est un petit assortiment de jeux bien sympathiques (souvent de 3 à 8 joueurs). Tout commence par un code à rentrer sur ton portable à l’adresse jackbox.tv. Tu rejoins ensuite le salon avec les autres joueurs. Ce sont en général des jeux de quizz. L’écran principal est sur la switch mais tout le monde répond sur son téléphone. C’est plutôt rigolo. Ici le bémol (à part le manque d’un jeu en ligne, selon moi pas très difficile à faire), c’est que les questions sont en Anglais et c’est souvent pénible de traduire.

A part ça, ce sont des jeux excellent à faire en soirée ! En espérant qu’ils l’améliorent rapidement ! 🙂

Et pour terminer : le passage sur la télévision !

Il se fait extrêmement facilement. Il suffit de mettre la console dans le support, et de brancher celui-ci sur secteur ET via le câble HDMI. Le tour est joué ! Evidement, le socle recharge la console, et ça, c’est super chouette !

En bref :

La Switch c’est pour moi un gros GROS oui. Malheureusement les jeux sont chers et peu nombreux. J’attends avec impatience l’arrivée de Splatoon 2 donc j’ai pu très rapidement tester une sorte de démo, ainsi que des différents jeux de l’univers Mario, et pourquoi pas un Pokémon !

 

Mes yeux et mes oreilles, culture du mois de juin #3

Mes yeux et mes oreilles, culture du mois de juin #3

Hello ! Voici un petit résumé de ce qu’il s’est passé pour moi durant ce mois de juin du point de vue culturel. Autant dire pas grand chose ! Mais je compte bien me rattraper le mois prochain !

J’ai vu au cinéma :

Bon, je n’ai pas vraiment beaucoup été au cinéma ce mois-ci. D’ailleurs j’y vais de plus en plus rarement… Quel dommage.

• Pirates des Caraïbes 5

J’avais détesté le 4. Comme à peu près tout le monde d’ailleurs je pense (Je ne fais jamais dans l’originalité). Je ne m’attendais pas vraiment à aimer celui-ci à la folie. Je n’étais carrément pas emballée par les deux « ados », nouveaux personnages principaux du film. EN revanche j’attendais beaucoup du retour de Will et Elizabeth.

Booooon… Comment dire que j’ai pu être un peu déçue sur certains points. Je n’ai pas trop aimé le dénouement, j’avais une autre idée en tête. Johnny Depp nous montre une mauvaise caricature de son personnage de Jack Sparrow, qui comme d’habitude est bourré, mais cette fois un peu (beaucoup) trop. Il n’est plus vraiment appréciable. Il ressemble plus au vieux tonton relou des repas de famille un peu chiants.

J’ai trouvé le méchant terrifiant (apparement j’étais la seule…). Les effets spéciaux étaient selon moi très jolis, respectant bien la qualité des films précédents.

Enfin bref, j’ai tout de même passé un agréable moment, sachant que la première scène est absolument hilarante. La première partie du film est sympa, la seconde un peu plus chiante. Mais on lui pardonne, il reste tout de même mieux que le 4.

J’ai terminé les séries :

J’ai essayé de rattraper pas mal de choses après mes examens. Mais je n’ai pu terminé que 2 séries. (J’ai toujours Supernatural en ligne de mire pour le mois de juillet !)

• 13 reasons why

Aloooors comment dire ? Je ne comprends qu’à moitié l’engouement pour cette série. Ok le concept est sympa. C’est innovant. Ca responsabilise les ados sur le comportement qu’ils peuvent peut-être avoir à l’école. Peut-être.

Mais tous les personnages sont aussi insupportable les uns que les autres. Et la palme de la chiantise est attribuée à l’héroïne principale : Hannah. Elle a un caractère de merde et se sent victime de petites choses qui n’ont à mes yeux aucun intérêt. (Attention pas tout !) Je ne parle même pas des abrutis qui lui ont fait du mal bien sûr.

Les épisodes étaient longs. 1h c’est très TRES long lorsque l’on s’ennuie. La seule raison pour laquelle j’ai été jusqu’au bout était ma curiosité.

J’ai tout de même beaucoup apprécié le personnage de Tony qui a mon sens était (avec Clay) la seule personne sur qui aurait pu vraiment compter Hannah. D’ailleurs si j’avais été elle j’en aurais tout de suite fait mon meilleur pote, ce type est adorable.

Je pense que je passerai mon chemin pour la seconde saison.

• Orange is the new black

Oui oui oui !

Bon, pour moi c’est une excellente série, cela ne fait aucun doute. Le spectateur prend plaisir au fil des épisodes à découvrir l’histoire des différents personnages. Ils sont (presque tous attachants) avec un petit coup de coeur pour Red, entre autres.

En revanche, je ne peux pas supporter Piper ni Alex. Elles sont toutes les deux niaises et imbuvables à souhait.

La pression monte durant la dernière saison sortie jusqu’à un épisode qui nous laisse espérer une saison suivante encore différente des autres !

J’ai lu :

Vous pouvez retrouver mes chroniques de ces livres ici sur mon blog ! 🙂

Ca peut pas rater

Votre cerveau est exraordinaire

Détectives

L’adoption

J’ai joué à :

Oui j’ai beaucoup joué ce mois-ci !

• The Elder Scrolls Online

Un mmo RPG comme on les aime, qui remplace comme il le peut World of Warcraft dans mon coeur. Il est gratuit cependant il faut acheter des extensions si l’on veut faire des choses plus rigolotes comme intégrer la guilde des voleurs (Mon activité favorite dans Skyrim).

Les quêtes sont sympa à faire. Jouant avec mon copain je trouve juste dommage qu’il y ai tant de quêtes solo.

Je trouve également la gestion de l’inventaire absolument insupportable (ainsi que la place à la banque). Quand on choisi de faire de l’artisanat (cuisine pour moi, en grande obsédée de la nourriture), le sac se remplit terriblement vite et l’on ne peut pas cuisiner si il n’y a pas deux ou trois places dans notre inventaire.. Grrr

• GTA V

Bon, je crois que tout le monde sur terre connait GTA. Un jeu qui a une très très mauvaise image auprès des adultes responsables, haha. Un jeu violent, qui fait l’apologie de la drogue, du meurtre, du vol et du viol. Bref, tout ce que les instits adorent ! Une chose : ce jeu est reservé aux adultes. Il est interdit aux jeunes de moins de 18 ans et ce n’est pas pour rien. Si l’on en entend malheureusement parler dans les cours de récréation, c’est aux parents de prendre leurs responsabilités.

Le jeu est extrêmement bien fait, l’histoire principale est géniale et le mode multijoueur est encore mieux lorsque l’on y joue avec des amis. Il permet notamment de créer des cartes sur lesquelles pourront se dérouler des courses de voitures ou bien des parties de tir. De quoi passer de très bon moments.

• Clash of clans

Bon là c’est un peu mon jeu de la honte…

• Quiplash

Jeu sympa qui permet de proposer des réponses farfelues à des questions et de voter ensuite pour la meilleure.

Bon, je suis archi nulle à ça. Je n’ai absolument aucune répartie. Cependant j’aime lire les réponses des autres ! haha !

Petite culture de fin de mois #2 [Mai]

Petite culture de fin de mois #2 [Mai]

Cinéma :

Le journal de Bridget Jones 3

Après avoir rompu avec Mark Darcy, Bridget se retrouve de nouveau célibataire, 40 ans passés, plus concentrée sur sa carrière et ses amis que sur sa vie amoureuse. Pour une fois, tout est sous contrôle ! Jusqu’à ce que Bridget fasse la rencontre de Jack… Puis retrouve Darcy… Puis découvre qu’elle est enceinte… Mais de qui ???

J’ai du re-regarder les deux premiers avant de voir celui-ci. Et sans aucun doute, c’est bien le trois que je préfère. Les deux autres ont leur charme, évidement. Et la présence de Hugh Grant n’y est certainement pas pour rien.

Pour moi, Bridget a été stupide du début à la fin. Première erreur : se séparer de Mark Darcy. Deuxième erreur : la date de péremption des préservatif bon sang ! Troisième erreur : ne pas faire de test ADN. Mais que se passe-t-il dans la tête de cette nana ? Au lieu de se casser la tête avec toute cette histoire, elle aurait pu tout simplement connaître dès le début le père de son enfant. (Comment ça le film n’aurait pas eu lieu si cela avait été le cas ?)

Bref, à part ça Collin Firth est parfait comme dans chacun de ses autres films. Il incarne à lui seul le charme et la classe Britannique dont beaucoup sont très friandes.

J’ai passé un très bon moment devant se film, j’ai ri, j’ai été émue. Je regrette même presque de ne pas l’avoir vu au cinéma !

À fond

Une famille embarque dans son monospace flambant neuf, au petit matin, afin d’éviter les embouteillages pour les vacances d’été. Tom, le père, enclenche son régulateur de vitesse électronique sur 130 km/h. Au moment où une dernière bourde de Ben, le beau-père, pousse Julia, excédée, à demander qu’on fasse demi-tour, Tom s’aperçoit qu’il ne contrôle plus son véhicule. L’électronique de bord ne répond plus, la vitesse est bloquée à 130 km/h. Toutes les manœuvres pour ralentir la voiture emballée restent sans effet. Une voiture folle, six passagers au bord de la crise de nerfs et un embouteillage monstre qui les attend à moins de deux cents kilomètres de là…

Bon, là, c’est autre chose. Je me suis retrouvée pendant quelques jours sans internet, et j’avais ça sur un disque dur.

Et devinez quoi… j’ai beaucoup ri ! Et j’ai même été émue… Bon j’ai un peu honte d’avoir aimé ce film, mes amis se foutent un peu de moi. Mais j’ai passé un bon moment. Evidement ce n’est pas le film de l’année. Mais il faut dire que l’histoire est quand même originale et que le casting est plutôt bon. Ce qui m’a plu est qu’il n’y a pas de longueur et que plus le film avance plus on est tenu en haleine.

Le bémol tout de même c’est que Ben , le grand père, en plus d’être insupportable, flingue carrément le film. A mes yeux il aurait du être moins… bête. Oui moins stupide, c’est ça.

Bref, à regarder en famille ou entre amis pour passer un moment sympa ! (sauf si vous avez autre chose à regarder, haha)

Séries :

Once Upon a Time

De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C’est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu’elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n’est autre que l’impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Soeur Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l’effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c’est l’espoir de toute une communauté amnésique qui renaît…

C’est maintenant que la saison 6 se termine et que la série prend un tournant extrêmement important que je me décide à vous en parler.

J’ai beaucoup apprécié la première saison de cette série. C’était tout neuf, c’était joli, les personnages étaient sympathiques et tout le monde prenait plaisir à découvrir quel personne était quel personnage de conte de fée. Le problème c’est qu’une série peut facilement tourner en rond. On rajouter un personnage en milieu de saison, on explique son histoire, on règle son problème, et on passe à la saison d’après.

Les saisons suivantes ne m’ont plus vraiment plues. Cependant, attachée aux personnages, et particulièrement à celui de Regina (qui est sans doute le plus intéressant de toute la série), j’ai continué coûte que coûte.

Les liens parentaux sont à n’en plus finir et il est maintenant absolument impossible de dresser un arbre généalogique. Blanche Neige et son Prince sont absolument insupportables de niaiseries. Mais l’histoire a avancé, et je me suis endormie devant quelques épisodes.

Mais maintenant je peux dire que j’ai apprécié cette fin de saison 6, j’ai aimé le tournant qu’elle a pris, et ce que cela veut dire pour la saison 7 que j’ai hâte de voir !

Designated survivor

Tom Kirkman, un membre du gouvernement, est nommé Président des Etats-Unis après qu’un attentat terroriste ait tué tous ses confrères. Pas du tout préparé, il se retrouve à emménager à la Maison Blanche avec sa femme et ses enfants en une nuit, alors que le monde entier scrute ses premiers pas en tant que commandeur en chef de la nation…

Alors c’est clairement ma série coup de coeur du moment. Les acteurs sont excellents ! Je retrouve Natascha McElhone que j’avais beaucoup appréciée dans Californication, et je découvre Kiefer Sutherland qui me plait déjà beaucoup ! La série est sur Netflix et pour le moment des épisodes sortent chaque semaine. Je n’en ai regardé que cinq mais je sais déjà que je continuerai à la suivre tant qu’elle sortira !

Je conseille !

• Jeux :

Paladins

Paladins est un jeu de tir en équipes de cinq contre cinq. Si vous jouez à des jeux vidéos, il ressemble à Overwatch, mais en version gratuite et un peu cheap.

Les personnages sont ceux que l’on retrouve dans beaucoup de jeux en ligne et les maps ne sont pas forcément très originales. Cependant cela n’empêche pas de prendre plaisir à jouer. Personnellement j’aime beaucoup passer une petite heure le soir dessus avec des amis. C’est un des rares jeux qui ne m’énerve pas.

Malheureusement, le jeu n’est pas encore équilibré, et l’on tombe très souvent contre des joueurs bien plus forts, qui ont certainement déjà passé des dizaines d’heures à jouer. Cela rend l’expérience de jeu légèrement moins agréable. Il manque encore également des personnages, les cartes à acheter ne sont pas vraiment bien utilisées et les skins n’ont aucun intérêt.

On peut donc lui reprocher nombre de choses, mais pas qu’il n’est pas optimisé. Ca non. Il est magnifiquement bien optimisé et tourne à merveille tout en max sur mon ordi qui a maintenant dix ans (ok, mon ordi est une bête de compet’ mais bon… haha !)

 

 

La culture du mois d’Avril

La culture du mois d’Avril

En ce mois de concours, je ne peux évidement pas me passer de toutes ces choses distrayantes qui me permettent de respirer un peu entre les révisions. Voici donc la liste de ce que j’ai vu et lu en ce mois d’avril, avec une petite note sur 20. 🙂

Cinéma :

• La Belle et la bête :
fr_batb_flex-hero_header_r_f8acd340

Un film magnifique. Pourtant une très grande fan de Disney, je n’ai vu le dessin animé qu’une seule fois. Je ne fais donc pas partie de toutes ces personnes qui se plaignent que c’en est une pâle copie. Certes il n’est pas dans la lignée des films comme « Maléfique », qui nous font découvrir l’univers d’un dessin animé d’un autre point de vue. Je n’ai pas vu le film pour cette raison, c’est donc ce qui m’a plu dans « La Belle et la bête ».

La musique, les décors, l’ambiance, j’ai eu pendant deux heures l’impression de me retrouver à Disneyland. Un réel moment de plaisir. Emma Watson était magnifique, sans parler des autres acteurs, Ewan McGregor, Dan Stevens (un plaisir de le retrouver en dehors de Downton Abbey !), la ravissante Emma Thompson ainsi que le grand Sir Ian McKellen. Gaston était également parfaitement interprété par Luke Evans que je ne connaissais pas vraiment, et le personnage de Le fou magnifiquement bien développé pour un « larbin » de bad guy. On découvre un personnage qui passe outre toute l’admiration qu’il a pour son « ami » Gaston, et qui réalise que la bête était juste sous son nez depuis le début.
Conclusion : j’ai adoré le film, même si je me suis légèrement ennuyée sur la fin.
 17/20

• Only you :
only-you-1994-film-images-5246544b-b19f-4cd6-ba1c-81a514d1c14
Une jeune femme est sur le point de se marier avec un podologue. Cependant on comprend vite que ce n’est pas l’amour fou. Il prend les décisions pour elle, bref, pas un type super bien. Faith croit au destin, et elle a un nom en tête, le nom de son âme soeur, qu’elle ne connait pas, et qu’elle n’a jamais vu. Elle va jusqu’à prendre l’avion pour l’Italie pour retrouver l’homme en question.
J’avoue que si Robert Downey Jr n’avait pas joué dans ce film je ne l’aurais certainement pas regardé. D’ailleurs je n’aurais certainement jamais eu vent de son existence.
C’était un film sympa à regarder, un peu culcul, mais c’est le topo d’une comédie romantique. Les personnages ne sont pas vraiment attachants. Celui de Peter (Robert Downey Jr) est presque effrayant tant il serait prêt à mentir et faire n’importe quoi pour garder celle qu’il aime. Finalement, on ne sait plus trop si le film a une morale, l’homme qui t’aime te ment et manigance des choses dans ton dos pour que tu l’aimes aussi, donc il faut absolument que tu restes avec lui. Mouais…
13/20

• Les Gardiens de la Galaxie 2 :
les-gardiens-de-la-galaxie-2-script-scenario
Comme je l’attendais cette suite était extrêmement drôle et agréable à regarder ! Je regrette seulement de l’avoir vu en VF (mauvais concours de circonstances). On y voit plusieurs caméos plutôt sympathiques et Rocket Racoon et Groot son toujours aussi adorables. On découvre dans ce film la face cachée de personnages que l’on voyait déjà dans le premier.
Bon, malheureusement et comme d’habitude, les scènes les plus drôles étaient évidement toutes dans les bandes annonces.
17/20

Séries :

• Life unexptected
life-unexpected-izle-750x377
Une adolescente abandonnée à sa naissance par sa mère qui n’était pas capable de l’assumer, et un père qui n’était qu’un coup d’un soir. Lorsqu’arrive le moment ou la jeune fille veut s’émanciper elle se met à la recherche de ses parents. Quelle ne va pas être leur surprise lorsqu’ils comprendront qui elle est. Comment vont-ils réagir ? Comment vont-ils faire face au fait de devoir à nouveau s’adresser la parole ?
C’est du vu et revu, mais les premiers épisodes plutôt plu. Le problème c’est que ce genre de série tourne vite en rond. Tout le monde se dispute, tout le monde s’aime finalement, les parents qui doutent de leurs sentiments… Bref, du réchauffé pas désagréable à regarder, mais ce n’est pas une priorité ! 🙂
14/20

• Orphan Black
aa_orphanblack_thumbnail_s2_02_web
Alors là gros gros coup de coeur. Une seule actrice joue une dizaine de rôles à la fois et on oublie au bout de quelques épisodes que c’est elle. Les personnages sont tous très attachants et l’intrigue est particulièrement bien ficelée. Si bien que je n’ai même pas envie de vous faire lire le synopsis car il vaut mieux découvrir l’histoire durant le premier épisode !
Un gros coup de coeur.
19/20

Jeux :

• Fallout Shelter (mobile)
maxresdefault
Je suis absolument fan des jeux de simulation. Ici vous devez gérer un abri anti-atomique dans un contexte post apocalyptique. Commencez par construire des salles et les habitants se rueront chez vous pour sauver leur peau. Il faudra qu’ils produisent de l’eau, de la nourriture et de l’électricité pour que l’abri puisse tenir la longueur. Vous pourrez également partir en compagnie de votre animal explorer les terres désolée afin de rapporter des vêtement, des armes, et de quoi construire du matériel. Ou bien vous lancer dans des quêtes d’exploration d’abris abandonnés.
496975793
Même si j’y joue depuis un bon moment c’est un gros coup de coeur pour moi car le jeu a une grosse durée de vie. Il comporte quelques achats intégrés mais absolument n’oblige à dépenser de l’argent pour terminer le jeu.
Cependant certains bugs restent encore gênants comme l’absence de soins lorsque l’on arrive au lieu de quête alors que les habitants étaient partis avec. Légèrement pénible après 20h (ou plus) d’attente.
17/20

• Disney Magic Kingdoms (mobile)
disney-magic-kingdoms
Mon deuxième coup de coeur du mois, mais celui-ci j’en ai un peu honte. C’est également un jeu de simulation dans lequel il faudra reconstruire le parc Disney et y faire revenir les personnages après une invasion de méchants.
Le jeu est joli, même si parfois un peu ralenti. C’est un réel plaisir de retrouver nos personnages Disney préférés même si ils n’y sont pas tous.
Le problème est que c’est un jeu plus ou moins pour enfants et qu’il y a beaucoup trop d’achats intégrés. Il faut payer pour avoir certains personnages (le dino de Toy Story par exemple, ou bien Jack Sparrow), sauf si l’on veut passer 1 an à économiser tous les diamants que l’on peut récolter un par un dans le jeu. (4 ou 5 par jour maximum en temps normal)
14/20
[Série coup de cœur] Please like me – Saison 1

[Série coup de cœur] Please like me – Saison 1

please-like-me

Nationalité : Australienne
Longueur des épisodes : 25-30 minutes

Synopsis :
Enfin adulte, Josh réalise que ses parents, dont il a toujours suivi les conseils, sont aussi perdus que lui face aux différents aléas de la vie. Le moment est pourtant venu de leur révéler qu’il est homosexuel…

Mon avis
C’est une série très légère et on prend plaisir à en regarder plusieurs épisodes à la suite. La quasi totalité des personnages sont très attachants.
L’homosexualité, pourtant le thème principal de cette série est traitée avec beaucoup de légèreté et laisse leur place à des thèmes tels que l’amité, la dépression, le divorce… Bien entendu c’est une série à visée humoristique et tous ces thèmes sont traités très rapidement et sans noircéurs. Tout se passe toujours à une vitesse folle, les couples qui se défont, se refont…
Le personnage que j’ai adoré détester : Niamh, la copine de Tom. Elle est absolument insupportable et traite son copain comme une vieille chaussette alors qu’il est constamment  aux petits soins.
Le personnage coup de cœur : Tante Peg, qui malgré son mauvais caractère et sa vision très fermée de la vie sait ouvrir son cœur aux personnes de sa famille.

Je n’ai regardé pour le moment que la première saison, mais je sais déjà que c’est une série que je vais dévorer très rapidement !