[Chronique] Eli & Gaston, l’esprit de l’automne – Ludovic Villain et Céline Deregnaucourt

[Chronique] Eli & Gaston, l’esprit de l’automne – Ludovic Villain et Céline Deregnaucourt

Aujourd’hui c’est un coup de coeur que je vous présente ! Je remercie les éditions Ankama pour la confiance qu’ils m’ont à nouveau portée. J’ai reçu de leur part la bande dessinée « Eli & Gaston – L’esprit de l’automne » par Ludovic Villain et Céline Deregnaucourt.

Résumé :

Eli et son chat Gaston sont inséparables. Cet été, ils passeront leurs vacances à la campagne chez grand-mère Jo. Eli déteste l’endroit et, surtout, là-bas il ne lui arrive que des ennuis. Il faut qu’ils rentrent chez eux ! Mais sur le chemin, ils découvriront qu’un monde mystérieux se cache dans la forêt voisine. Une étrange créature y sème la terreur et fait fuir les animaux. Embarqués malgré eux dans cette aventure, Eli et Gaston devront affronter cette terrible menace pour rentrer chez eux !

Mon avis :

Bon d’abord il ne faut pas se leurrer, la beauté de la couverture a grandement orienté mon choix. Elle est toute douce et très colorée, dans les tons de l’automne, parfait pour la saison qui vient de commencer ! Et puis on oublie pas qu’il s’agit ici de l’histoire d’une petite fille et de son chat rouquin Gaston (qui ressemble grandement à mon chat Thor quand même !). Et les chats et moi c’est une immense histoire d’amour.

Après vous être émerveillés sur la couverture suffisamment longtemps, prenez le temps de vous attarder sur les planches qui sont toute aussi magnifiques et colorées. Les paysages sont très variés, forêts, clairières, rivières, champs, maisons… bref j’ai voyagé et on m’en a mis plein les yeux. Les graphismes sont très cartoonesques et c’est de loin ce que je préfère. Pendant le temps de ma lecture, les dessins m’ont fait retomber en enfance. J’aurais voulu que ça dure tellement plus longtemps !

Les personnages sont drôles et mignons. Eli est une petite fille attachante et courageuse, et Gaston m’a beaucoup fait rire ! J’ai eu de la peine pour cette grand mère qui ne voit jamais sa petite fille et qui se rend compte en plus qu’elle ne veut pas rester chez elle trois semaines pour les vacances…
En revanche j’ai n’ai pas trouvé Alexandre sympathique ni attachant, ni vraiment utile dans cette histoire (oups !).

L’histoire, d’ailleurs, parlons-en ! Elle commence de manière très basique : une petite fille dont les parents ne peuvent pas prendre de vacances cette année est laissée trois semaines chez sa grand mère et s’ennuie sans télé. Mais heureusement, elle a son chat ! Et puis au fil de l’histoire, le basique devient de l’inattendu, du surprenant, du mignon, du touchant…

On passe un moment tout doux avec cette BD ! Et comme toutes les BD : c’est trop court, alors on en veut encore ! En tout cas c’est un vrai coup de coeur pour moi, en plus d’un petit bijoux dans ma bibliothèque ! Je vous conseille très très vivement cette lecture, en ce début d’automne (et en toutes saisons d’ailleurs) !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :