[Chronique] Les fiancés de l’hiver (La passe-miroir T1) – Christelle Dabos

[Chronique] Les fiancés de l’hiver (La passe-miroir T1) – Christelle Dabos

Hello !

Aujourd’hui pas de service presse ! Le livre que je vais vous présenter, beaucoup l’ont déjà lu, et plus encore le connaissent. Il a fait un véritable carton lors de sa sortie et toute la communauté youtube / instagram livresque se l’est arraché. Il s’agit du premier tome de la saga « La passe-miroir » écrite par Christelle Dabos.

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis

J’ai mis un temps fou à me décider à le lire. Déjà il faut dire qu’il était partout, et que quand un livre est trop médiatisé je n’ai qu’une envie : ne pas le lire. En plus de ça la fantasy, le fantastique… ce n’était pas vraiment mon truc. « Ce n’était »… parce que quand j’ai enfin décidé de lire ce pavé, il ma réconciliée avec le genre. J’ai accroché immédiatement. A partir du moment où j’ai commencé ce roman j’ai été happée par l’univers et quand je m’arrêtais de lire je ne voulais qu’une chose : reprendre.

Je dois dire que la petite héroïne est hyper attachante avec sa maladresse, sa douceur, mais aussi le fait qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Son don est fascinant, je pense que beaucoup d’entre nous aimeraient avoir le même, lire le passer des objets, et passer de miroir en miroir… génial non ?

Thorn, son futur époux, quant à lui, reste un homme très mystérieux. On sent qu’on finira par s’y attacher, mais ce n’est pas encore le cas car il faut le dire, il est carrément détestable.

L’univers qu’a créé Christelle Dabos est fascinant. Dans ce premier tome nous n’en découvrons qu’une infime partie, mais je sens qu’il y a tellement à découvrir dans les tomes suivants (le quatrième sort le 28 novembre 2019). Ce que j’ai le plus aimé et qui m’a le plus intriguée c’est le pouvoir du clan des mirages, qui fait tout de même un peu rêver, mais aussi réfléchir quant au matérialisme.

La lecture est fluide, agréable, et je n’ai trouvé aucune longueur. J’ai été happée tout du long, jusqu’à la fin du roman. En bref j’ai passé un moment excellent, et je me suis jetée sur le second tome, dont je vous parlerai très rapidement !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :