[Manuel] Enseigner l’anglais à partir d’albums (CM1/CM2) – Retz

[Manuel] Enseigner l’anglais à partir d’albums (CM1/CM2) – Retz

Bonjour !

Aujourd’hui je vous parle à nouveau d’un manuel que j’ai eu l’occasion de tester en classe : « Enseigner l’Anglais a part d’albums » par Sylvie Hanot. J’en profite pour remercier à nouveau les éditions Retz pour leur confiance.

Présentation 

Le manuel est composé de huit séquences toutes basées sur un album différent. Il est accompagné du CD mais pas des albums. Vous pourrez soit vous procurer ces derniers sur internet, soit diffuser les vidéos YouTube dont les liens sont donnés au début de chaque séquence.

Les albums utilisés dans ce manuel sont :

Follow the Line to School, The Gruffalo, The Royal Baby’s big red bus, Mr Wolf’s pancakes, My Brother, My Mum, Madlenka, How to make an apple pie and see the world.

Vous trouverez au début du manuel une programmation très détaillée de tout ce qui sera abordé pour chaque album : les objectifs principaux, le lexique, les structures langagières, les éléments culturels, la phonologie, la grammaire et le projet de fin de séquence.

Chaque séquence commence par une présentation de l’album, de son auteur et du projet de fin de séquence. J’apprécie également que soient présentes toutes les compétences travaillées pour chaque module, ainsi que les domaines du socle, c’est super pratique pour les fiches de prep’ (on sent l’inspection l’année prochaine ?) !

La partie « Quelques précisions avant de commencer » est plus ou moins longue selon le module. Elle est très utile si l’on n’a pas l’habitude d’enseigner l’anglais, c’est un petit plus, des petits conseils auxquels on ne pense pas forcément.

Comme toujours, et c’est extrêmement plaisant chez Retz, on retrouve avant chaque séance une énumération du matériel nécessaire.

A première vue les séances ont l’air complexes. Il y a beaucoup de choses écrites. Cependant tout est clair et on distingue parfaitement chaque partie. Les compétences de chaque étape de séance sont notées dans un petit encadré et les petits conseils qui nous accompagnent dans notre enseignement sont très appréciables.

Le manuel est même pensé avec de la différenciation puisque les fiches sont adaptées à plusieurs niveaux. Mes élèves ont tous plus ou moins le même niveau d’anglais donc tout le monde a les mêmes fiches, cependant je me laisse le loisir de choisir si je vais leur donner le niveau 1 ou 2 selon le travail demandé.

A la fin de chaque séance on trouvera une section prolongements, ainsi qu’une section interdisciplinaire. La section prolongement est top pour enrichir les rituels, mais aussi si vous laissez régulièrement vos élèves travailler en autonomie. Elle est riche en ressources à imprimer ou liens en tous genres (jeux sur tablette ou ordinateur…)

Le CD qui accompagne le manuel contient toutes les ressources nécessaires au bon déroulement des modules. Vous y trouverez toutes les fiches, flashcards, paroles de chansons, évaluations… super bien rangées !

Conclusion

Lorsque l’on apprend l’anglais, il est important avant tout de l’entendre. C’est pourquoi j’ai trouvé très intéressant le fait de travailler à partir d’albums. Cela permet également de donner un sens aux apprentissages des élèves, et pas seulement de leur jeter des mots de vocabulaire vides à apprendre par cœur.

L’élève a le plaisir d’écouter une histoire, il sera donc plus impliqué dans l’écoute afin de la comprendre. L’album apporte également une touche culturelle indéniable. On est mis en contact avec de la littérature étrangère, et l’on y découvre beaucoup d’éléments de civilisation.

Je n’ai eu l’occasion de tester que deux modules avec mes différentes classes car j’ai commencer en cours de période 5. Avec mes CE2/CM1 qui ont un niveau assez bas nous avons commencé par le premier album « Follow the line to school ». Avec mes CM2 nous avons commencé par « Mr Worlf’s pancakes » puisqu’ils ont un niveau un peu plus élevé. Les deux classes apprécient énormément les albums (nous sommes encore dessus), c’est un réel plaisir d’apprendre en écoutant une histoire.

Alors oui, les séances paraissent lourdes (elles peuvent parfois être coupées en deux, ou faites à plusieurs moments de la journée), cependant elles sont très complètes et méritent que l’on s’y penche afin de pouvoir faire travailler les élèves dans les meilleures conditions possibles.

Je sus impatiente de pouvoir commencer l’année prochaine dès la rentrée, afin de pouvoir réaliser plusieurs projet avec ma (ou mes) classe(s).

2 réactions au sujet de « [Manuel] Enseigner l’anglais à partir d’albums (CM1/CM2) – Retz »

  1. Ah mon commentaire ne semble pas avoir fonctionné … je voulais donc te remercier pour ce bel article qui a bien sur mettre en évidence les principes de la méthode pour quel les élèves se passionnent pour l’anglais et apprennent le mieux possible. 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :