[Manuel] Comprendre le monde, Sciences (CM1) + Mes premiers récits – Retz

[Manuel] Comprendre le monde, Sciences (CM1) + Mes premiers récits – Retz

Bonjour !

Aujourd’hui nous continuons sur notre belle lancée et nous nous attaquons à un second manuel qui m’a été envoyé par les éditions Retz et que je remercie.

A nouveau, c’est un ouvrage « Comprendre le monde », mais cette fois-ci nous nous penchons sur la science pour les CM1. C’est un manuel qui ressemble beaucoup à celui que j’ai déjà présenté en Histoire.

Voici donc une présentation de l’ouvrage ainsi que mon avis et mon expérience :

Celui-ci comprend quatre grands thèmes :

  • Matière, mouvement, énergie et information
  • Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent
  • Matériaux et objets techniques
  • La planète Terre, l’action humaine sur l’environnement

Chaque thème est divisé en plusieurs séances (entre 4 et 7) et accompagné d’un dossier interdisciplinaire.

• Le savoir de l’enseignant

Pour chaque séance, vous trouverez en premier une partie assez détaillée de ce que l’enseignant doit savoir avant de débuter avec la classe. Celle-ci comprend textes, images, schémas et données chiffrées. Suffisamment d’informations pour ne pas avoir à aller s’éparpiller sur le net et perdre un temps précieux de préparation de classe.

• Les étapes de la séance

Puis vient le déroulement de la séance. Chaque étape est détaillée précisément. Nous sommes informés de la durée de chacune, de l’organisation des élèves (travail en collectif, en groupe ou en individuel…) ainsi que du matériel requis pour un bon déroulement. Je trouve les séances particulièrement bien présentées. Moi qui suis très dans le visuel, j’apprécie en un coup d’oeil pouvoir voir les différentes étapes, les questions à poser aux élèves, la positions que l’on doit prendre par rapport à eux.

Je ne me sens jamais perdue en classe et je gagne un temps fou dans la préparation de ma classe. La science est en général pour moi un réel fardeau à faire en classe car elle nécessite souvent beaucoup de matériel et d’investissement pour une classe que je ne vois qu’un jour par semaine. Ici il me suffit de suivre la démarche, et d’adapter les séances à mes élèves si besoin. Je prends maintenant beaucoup plus de plaisir à enseigner les sciences à mes CM1.

• Les documents élèves

Pour chaque séance, les élèves ont une (ou plusieurs) fiche.s activité ainsi que des documents à étudier. Les fiches à remplir se composent souvent de tableaux à remplir ou bien de questions auxquelles répondre. J’apprécie énormément pouvoir leur laisser un temps d’autonomie afin de lire et d’étudier les documents proposés ainsi que de remplir les différentes activités. En effet, ayant un double niveau, j’ai besoin de pouvoir les laisser travailler calmement lorsque je suis avec mes CE2.

A la fois cela permet à mes CM1 de gagner en autonomie, mais aussi en rigueur quant à la lecture de consigne, pour laquelle ils sont loins d’être au point. Cet ouvrage, à mon sens, leur permet non seulement de développer leurs connaissances en sciences, mais également leur capacité à aller chercher la bonne information au bon endroit, que cela soit dans une question, un tableau, une image ou bien un texte.

• Le CD-Rom

Celui-ci est parfaitement bien organisé et très facile d’utilisation. On notera d’ailleurs la présence d’une petite aide à l’installation à la page 6 du manuel. On y trouve très facilement le document que l’on cherche. Il contient des documents à imprimer ou ben à montrer aux élèves via vidéoprojecteur. On y trouve des animations, des images et des vidéos, mais aussi les pdf des fiches activités, documents ainsi que des fiches enseignants. Jusqu’ici il m’était plutôt compliqué d’utiliser un CD (Obligée d’emprunter un ordi de l’école, le mien ne les lisant plus…) cependant il m’a convaincu d’acheter un lecteur CD portable afin de pouvoir l’utiliser directement en classe sur mon ordinateur. Il ne me manque plus qu’un vidéo projecteur dans la salle ! 😉

• Les gros points forts de cet ouvrage

  • Le fait qu’il soit, si on ne désire pas forcément s’attarder sur la préparation de cette matière, clés en mains.
  • Les sujets sont variés et ne durent pas trop longtemps. Les enfants n’ont donc pas le temps de se lasser.
  • Il m’est parfois également difficile de leur demander de rapporter du matériel de chez eux dans un temps restreint. Ici, je sas exactement à l’avance à quel moment j’aurai besoin de quoi, et je peux ainsi m’organiser pour les expériences que je n’aimais jusque là pas vraiment réaliser
  • Vous trouverez des ressources très intéressantes sur le site des éditions Retz, notamment des évaluations pour chaque séance ainsi que leur correction

• En bref :

j’ai des élèves particulièrement difficiles à intéresser. Mes séances de sciences étaient plutôt aléatoires et difficiles à mener, particulièrement en double niveau. Je suis donc rassurée d’avoir quelque chose sur lequel m’appuyer fortement. De plus, j’ai pu tester en classe la première séance du Thème du vivant : « Les liens de parenté pour comprendre l’évolution ». J’ai remarqué une nette amélioration de l’attention de mes élèves, qui, pour la majorité, ont grandement apprécié travailler à l’aide de ces documents. J’attends avec impatience de voir les progrès réalisés dans la prise d’informations.

Mes premiers récits :

C’est un tout petit ouvrage qui comporte 19 petits récits à lire seul. Grâce à celui-ci, les élèves découvrent de grands personnages ainsi que de grandes avancées scientifiques.

Entre deux séances de sciences, je demande aux élèves de lire chez eux l’un des textes que je leur propose. Ils ont pour travail à la maison de souligner les mots qu’ils ne comprennent pas et d’en rechercher la signification. En classe, nous faisons une lecture ensemble et nous revenons sur les termes compliqués. Ensuite nous dégageons l’idée principale du texte. Encore une fois cela leur permet d’aller droit aux informations importantes.

A la fin de l’année je leur proposerai de choisir l’un des textes étudiés pour en parler devant la classe.

J’apprécie beaucoup ce petit ouvrage qui permet de développer la culture de l’enfant, sans lui bourrer le crâne de noms qu’il ne retiendra pas. Ici chaque personnage est remis dans un contexte et je trouve l’idée très intéressante.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :