[Chronique] Talli, fille de la lune (Tome 1) – Sourya

[Chronique] Talli, fille de la lune (Tome 1) – Sourya

Bonjour !

Aujourd’hui, c’est sous une grippe carabinée que je vous parle d’un manga que m’ont fait parvenir les éditions Ankama : Tailli, fille de la lune, de Sourya. Merci à nouveau à Ankama pour leur confiance, et les très belles découvertes faites grâce à eux !

Résumé :

Dans un univers fantastique, un seigneur féodal élève seul sa fille adoptive, Talli, descendante des Invocatrices : des femmes possédant un pouvoir fabuleux mais aussi très dangereux, disparues depuis des centaines d’années. Cachée aux yeux de tous, la princesse maudite entame alors un grand voyage vers les rives de l’Ouest à la recherche de ses origines, qui expliqueraient ce mystérieux pouvoir.

Mon avis :

Pour la petite anecdote c’est un manga qui ne se lit pas dans le sens japonais, alors j’ai eu du mal au départ à m’habituer à le lire dans le bon sens. Mais finalement on s’y fait vite !

Déjà, comment ne pas craquer devant cette belle couverture ? Perso, elle m’a donné super envie. Les dessins sont aussi agréables, et c’est important dans un manga (comme dans une bande dessinée d’ailleurs), et pas toujours évident. Ils me rappellent d’ailleurs agréablement les Miyazaki qui ont bercé mon enfance. Les expressions des personnages ressortent super bien et aident même (j’ai trouvé) à pousser l’humour un peu plus loin.

Pour ce qui est des personnages, encore une fois c’est une réussite. Je les ai beaucoup apprécié. On rencontre d’abord Talli, l’héroïne, qui paraît tout de même un peu hautaine, et pas forcément sympathique au premier abord, cependant on a envie d’en apprendre plus sur elle et sur son histoire. Alan, son chevalier servant, qui pourrait donner sa vie pour la sauver. Il a ses petits moments de gloire durant ce premier tome, mais est légèrement effacé par rapport aux autres personnages. Pavel est un vieux marchand. Il a du flair pour les bons plans et donne l’impression d’être toujours intéressé plus par l’argent que l’aide qu’il peut apporter. Pour finir, Lélo est un garçon qui accompagne Pavel. Il court très vite, ce qui lui donne un très gros avantage lors des combats. C’est un personnage très attachant, particulièrement parce que c’est lui qui apporte la touche d’humour à ce tome.

L’histoire est très bien ficelée, on est immergés dans l’histoire car on apprend tout en même temps que les personnages. Petit à petit, on découvre le passé de Talli, ses origines. J’ai apprécié qu’il y ait dans ce manga une touche d’humour, et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Pour moi c’est un très bon premier tome, je le recommande fortement (d’ailleurs vous pouvez le trouver ici). J’ai vraiment hâte de lire la suite !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :