Archives de
Mois : octobre 2018

Mes séries coup de coeur en 2018

Mes séries coup de coeur en 2018

Hello !

Avec le déménagement tout ça, notre projet d’acheter une nouvelle télévision, meuble pour cette dernière et tutti quanti (avec ce genre de barre de son qui fait quand même très très envie, il faut le dire https://www.panasonic.com/fr/consumer/audio-video/barres-de-son.html), je me suis dit qu’il était temps de vous parler de mes gros coups de coeur en matière de série pour cette année 2018. Eh oui, je ne parle quasiment plus que de livres, mais j’aimerais revenir aussi à ce qui prenait la majeure partie de mon temps lorsque j’étais encore à la fac : les séries télé !

Atypical :

On va suivre un garçon autiste et sa famille dans leur quotidien. J’ai trouvé cette série très douce, toujours très émouvante. Les personnages sont très attachants, particulièrement le meilleur ami de Sam, et sa soeur.

La série a été beaucoup critiquée sur Twitter parce qu’elle ne montrait soit disant que des clichés sur l’autisme et donnait l’impression aux spectateurs de tout savoir dessus. Personnellement je ne prétends pas connaitre quoi que ce soit sur les personnes atteintes d’autisme, je sais juste que cette série m’a permis de m’ouvrir sur le monde et ce n’est pas une mauvaise chose, au contraire !

Grace et Frankie :

C’est l’histoire de deux femmes, pas forcément amies et que tout sépare plus ou moins. Finalement, elles se voient forcées de cohabiter car leurs maris respectifs les ont quittées pour se marier.

C’est une série très drôle mais aussi extrêmement touchante. On y découvre deux femmes très attachantes, avec un grand coeur, et finalement prêtes à tout l’une pour l’autre lorsqu’elles comprennent qu’elles ont besoin d’une de l’autre.

Pour le moment j’attends la prochaine saison avec beaucoup d’impatience, je ne peux donc que vous la conseiller.

Baby Boss :

Alors là, c’est une série animée doudou. J’ai passé une journée complète à regarder la première saison et je n’ai absolument RIEN regretté ! Elle est pleine d’humour, touchante. Pour moi elle peut plaire aux petits comme aux grands.

Si vous êtes adeptes de dessins animés je ne peux que vous la conseiller !

Dirk Gently :

Alors là, c’est particulier, j’ai adoré la première saison. Elle avait tout pour me plaire : ce personnage un peu fou qui me faisait penser à un mélange de Dr who et de Sherlock, cet humour british, ce mystère qui plane… bref, une saison de génie que j’ai dévorée en quelques jours. Si vous ne connaissez pas je ne peux que vous conseiller de la regarder.

Cependant j’ai eu plus de mal avec la saison 2 que je n’ai pas encore réussi à terminer… J’espère que ça viendra !

Happy :

Une petite série sympa à regarder à Noël ! Je plaisante : elle est violente et super trash, mais tellement drôle ! Je ne veux pas vous en dire trop sur l’intrigue parce que j’ai adoré la découvrir et être super surprise durant les premiers épisodes. Mais je peux vous dire que vous ne verrez plus jamais le père Noël de la même manière !

Le personnage principal est excellent, on finit très vite par s’attacher à lui, et surtout à se demander comment ce type fait pour rester vivant, haha !

Food Wars :

Bon alors là c’était mon petit plaisir coupable : un animé sur la gastronomie. On va suivre un jeune garçon nommé Soma, envoyé par son père dans une très grande école de restauration.

Ce que j’ai aimé c’est le grand coeur de Soma, et sa volonté de se battre, de toujours aller de l’avant sans jamais se laisser abattre par tout ce qui peut lui tomber dessus.

Mis à part ça c’est une série très drôle, à ne pas regarder en présence de votre famille : vous comprendrez quand les personnages goûteront les plats de Soma… haha !

Big Mouth :

La coqueluche de Netflix en ce moment. C’est une série qui parle d’adolescence, de puberté, avec beaucoup d’humour, parfois de la vulgarité, mais toujours bien placée.

Pour moi c’était un vrai coup de coeur, je ne peux également que vous la conseiller !


Voilà, c’est tout pour les séries que je vous conseille cette année !

A bientôt !

[Test] Palette Strobing Highlighter

[Test] Palette Strobing Highlighter

Bonjour !

Et non aujourd’hui ce n’est pas de livre dont je vous parle mais de maquillage ! Oui je sais, ça arrive plutôt rarement, surtout que je ne me maquille plus, ou presque plus. Petit à petit j’ai commencé à assumer de sortir sans maquillage pour des choses bêtes, et finalement même pour aller au travail. Non seulement ça fait un bien fou à l’égo (quand arrive finalement à passer au delà de « Tu as une petite mine aujourd’hui), mais aussi à la peau. Mais bon, on ne va pas se mentir, se maquiller est parfois aussi bien agréable, un plaisir bien plus qu’un besoin, à l’occasion de soirées par exemple.

Et pour cet article, j’ai eu la chance que Cookie’s Make Up m’offre sa palette « Strobing Highlighter » pour en parler ici !

Elle est composée de trois couleurs, une rosée, une dorée et une de couleur bronze. C’est une très jolie palette, avec un petit miroir, et un petite image tuto pour les gens comme moi qui ne savent pas vraiment où exactement se met l’highlighter.

Sur la peau, les couleurs sont légèrement pailletées et se distinguent très bien les unes des autres, même si elles ne sont pas non plus trop marquées. C’est un highlighter, pas un blush.

Il n’y a pas d’odeur particulière, ce qui est un très très bon point.

Sur le site, les prix sont très attractifs, et si tous les produits sont de la même qualité que cette palette, cela rend la chose encore plus intéressante.

Bref, j’ai aimé la palette grâce à laquelle je vais pouvoir apprendre à porter du highlighter !

[Chronique] Beyond the clouds – Nicke

[Chronique] Beyond the clouds – Nicke

Bonjour ! Aujourd’hui j’ai décidé de vous chroniquer un manga dont vous avez déjà du beaucoup entendre parler : « Beyond the clouds » par Nicke, aux éditions Ki-oon.

Résumé :

Dans la Ville jaune, les usines crachent leur fumée jour et nuit, cachant le ciel et ses astres. Le jeune Théo n’a jamais vu les étoiles, ni passé les portes de la ville. Enfant, il rêvait de partir à l’aventure, à la poursuite des créatures fantastiques de ses livres préférés, mais la réalité l’a rattrapé. Son travail à l’atelier de réparation Chikuwa devient son quotidien.
Sa routine est chamboulée le jour où il tombe sur une fillette pas comme les autres : c’est une humaine ailée, une espèce appartenant pourtant au monde des légendes ! Inconsciente après être tombée du ciel, elle a perdu une de ses ailes, ainsi que la mémoire… Théo fera tout pour percer le mystère de cette rescapée des cieux !

Mon avis :

Je ne vais pas vous mentir, comme pour la majeure partie des livres que j’achète, c’est tout d’abord la couverture qui m’a fait de l’oeil. Il faut dire qu’elle est assez magique, de par ses couleurs et ses dessins tout doux.

J’ai beaucoup lu que c’était une histoire somme toute très basique, cependant étant très loin d’être une spécialiste du genre. Pourtant j’ai été très agréablement surprise par cette vague de fraicheur, cette histoire très inspirée par les studios Ghibli mais à la fois pour moi très originale. Pour ma part, cette histoire de nuage jaune au dessus de la ville m’a fait penser à la saga « Le siècle mécanique » (dont je n’ai lu qu’une partie du premier tome…

On y découvre des personnages tous très attachants alors qu’on ne les connait que si peu. Et j’adore vraiment énormément ces mélanges de races de personnages, les chats, les humains ailés. C’est le genre d’univers qui m’attire beaucoup.

La relation entre Théo et Mia apporte beaucoup de tendresse au manga, qui est déjà très doux de part son côté enfantin, magique et poétique.

Ce premier tome n’en dévoile finalement que très peu et j’espère en savoir plus en lisant la suite qui est sortie le 4 octobre dernier !

Pour moi c’est une réussite et un gros coup de coeur !

[Chronique] Artiste : Un chef d’exception T1 et T2 – Taro Samoyed

[Chronique] Artiste : Un chef d’exception T1 et T2 – Taro Samoyed

Bonjour !

Vous commencez à me connaitre, j’aime les mangas. Mais qu’est-ce que j’aime encore plus que les mangas ? La nourriture ! Alors imaginez un peu ma tête quand j’ai vu la jaquette de ce bouquin… « Artiste : Un chef d’exception », écrit par Taro Samoyed et publié chez Glénat. J’ai attendu (avec beaucoup d’impatience) le tome 2 pour faire cette chronique, et je ne suis pas déçue !

Résumé :

Plongeur dans un grand restaurant parisien, Gilbert est quelqu’un de timide et réservé. S’il fait tout pour éviter de se faire remarquer, il semble cependant posséder un goût et un odorat particulièrement développés et des connaissances poussées en cuisine… Ces talents parviendront-ils à faire de lui un maître des saveurs ?

Taro Samoyed nous plonge dans les cuisines des grands restaurants parisiens, pour suivre l’évolution d’un jeune homme timide dans l’univers de la gastronomie. Du marché de Rungis à votre assiette, vous découvrirez l’Art de la cuisine et le fonctionnement de ces lieux mythiques, le tout assaisonné de quelques textes des professionnels du milieu. Bon appétit !

Mon avis :

J’attendais beaucoup de ce manga, et je n’ai vraiment pas été déçue.

Premièrement, les jaquettes des deux premiers tomes sont magnifiques, avec un réel coup de coeur pour celle du second, donc les graphismes ont changé du tout au tout.

J’ai eu le plaisir de pénétrer dans cet univers de la cuisine, que je trouve à la fois passionnant et terrifiant, de par la rigueur et la réactivité qu’il nécessite lorsque l’on y travaille.

Gilbert est un personnage que l’auteur a su rendre très attachant de par son comportement, mais aussi ses capacité, et son physique de « grande asperge ». J’ai beaucoup apprécié suivre son aventure, et suis absolument impatiente de le retrouver en janvier 2019 !

Les autres personnages sont plutôt bien développés également. Non seulement ses collègues de travail ont tous leur caractère, mais aussi ses deux voisins qui sont vraiment hilarants. J’ai également eu un petit coup de coeur pour le chat, qui comme ses congénères, a le don de se faufiler, et d’apparaître à nos pieds presque comme par magie.

Les dessins sont très beaux, tout comme la couverture. J’ai également adoré les petits croquis que l’on trouve lorsque l’on enlève les jaquettes, c’est toujours un peu comme un kinder surprise pour moi !

Bref : un petit bijou dans lequel il ne faut surtout pas hésiter à se lancer !

[Chronique] Il était une fois la fée Chabada – Lucie Brasseur

[Chronique] Il était une fois la fée Chabada – Lucie Brasseur

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui je vous présente un roman qui sort de l’ordinaire : « Il était une fois la fée Chabada », écrit par Lucie Brasseur, que je remercie, ainsi que les éditions Yakabooks, de m’avoir permis de recevoir ce service presse !

Yakabooks, je vous en ai déjà parlé dans une autre chronique, c’est une maison d’édition qui rend possible l’achat d’un livre aux personnes qui n’en ont pas forcément les moyens, en les vendant au prix de 2€, ce que je trouve admirable.

Résumé :

Maryline, prostituée la nuit, écrit le jour des contes pour enfants. Un soir, elle est arrêtée par la Police. En garde à vue, une cartomancienne lui prédit « la rencontre qui changera sa vie ». Incarcérée et accusée de meurtres, elle clame son innocence. Entre rêves et stratégie de protection, elle se met à écrire le conte des Poupées Géantes et de la Poussière de Joie. La fiction la sauvera-t-elle de la réalité ?

Mon avis :

Ce roman est un savant mélange de beaucoup de choses : milieu carcéral, conte pour enfants, polar, relations épistolaires, qui le rendent très vivant, et peu propice à l’ennui.

On y découvre le personnage de Maryline, aux multiples facettes. Sa situation de prostituée ne lui convient pas, et elle se réfugie dans son imagination dès que possible, tout comme lorsqu’elle est incarcérée. On comprend bien que c’est l’écriture qui la sauve, qui lui permet de garder le sourire pendant cette épreuve. Toutes ces choses font de cette femme un personnage attachant, dont on a très envie de connaître le destin.

J’ai apprécié le style de l’autrice, tout autant que le mélange de genres. J’ai trouvé le roman très poétique, très bien construit. J’ai apprécié découvrir un peu plus le personnage de Maryline à chaque rendez-vous chez le psy. J’aime les personnages qui ont été développés au fil de l’histoire. J’ai également été très satisfaite par la fin du roman.

Le seul petit bémol pour moi est peut-être la partie du conte qui prend beaucoup de place par rapport à l’histoire de Maryline.

Bref, j’ai pris un grand plaisir à lire ce roman très original et je vous le recommande sans hésiter !