Mon année de PES : conseils

Mon année de PES : conseils

Bonjour !

Me voici cette année T1 dans trois classes différentes ! Mais je vous en parlerai plus tard ! Aujourd’hui j’aimerais vous parler de mon expérience de PES, et surtout des conseils que je peux donner.

En 2017 – 2018 j’étais donc PES dans une classe de grande section le jeudi et le vendredi, et en M2 le lundi et le mardi.

En classe :

  • Prendre contact le plus rapidement possible avec la personne avec qui l’on partage la classe pour savoir les matières qui vont nous être attribuées. Cela permet de terminer ses vacances sereinement, en ayant pris de l’avance et préparé les premières semaines. J’ai eu mon affectation très tard en août et ai regretté de ne pas avoir pu échanger avec ma collègue au début des vacances d’été.

 

  • Ne pas se perdre dans ses préparations. Vous êtes encore tout nouveau ou toute nouvelle, et normalement vous n’avez encore jamais enseigné. Alors comment faire la programmation de toute une année pour votre classe, alors que vous n’avez jamais rien préparé ? On demande au / à la collègue. Souvent il ou elle sera ravi(e) de vous partager ses programmations. Si ce n’est pas le cas, vous trouverez TOUT sur internet. C’est une année difficile, pendant laquelle il vous faudra apprendre beaucoup de chose, notamment gérer sa classe et faire ses préparations. Si on ne sait pas comment faire, on ne peut pas les inventer. Et internet est une vraie mine d’or de ce côté là. Vos collègues peuvent également vous prêter des manuels !

 

  • Ne commencez pas à acheter le matériel avec votre argent perso ! J’ai acheté une plastifieuse et ai fait l’erreur de payer les feuilles de ma poche au début. Mais non ! Votre classe a un budget, parlez-en à votre binôme, et faites acheter ce qu’il vous faut pour préparer votre classe. J’ai personnellement acheté quelques manuels, et surtout beaucoup d’albums jeunesse, mais je me dis qu’ils sont à moi et que je m’en resservirai sûrement plus tard !

 

  • Personnellement, j’essayais, et j’essaie toujours, de travailler un maximum le midi, à l’école. De ce fait, le soir, je peux partir vers 16h40, et je n’ai presque pas à travailler chez moi. Après ça va dépendre de vos écoles, mais l’année dernière j’essayais de faire toutes mes photocopies en avance, pour ne pas avoir à arriver trop tôt. Cette année il y a internet jusque dans ma classe, et je peux imprimer directement depuis mon ordinateur, ce qui me décharge d’un poids énorme.

 

  • Ne pas hésiter à demander des conseils et de l’aide aux collègues. Je vous le dis tout de suite : ce n’est PAS à l’ESPE que vous apprendrez le métier. Personnellement, l’ESPE me servait principalement à préparer ma classe pour rentabiliser le temps passé là bas. Certains cours peuvent être intéressants, donner quelques billes. Cependant la majeure partie des intervenants ne sont plus sur le terrain depuis des années et donnent des conseils parfois irréalistes. On apprend beaucoup plus en stage avec nos élèves et nos collègues, qu’en cours, ça c’est sûr et certain.

 

  • Les tuteurs sont là pour vous aider. Les visites n’ont pas pour but de nous plomber, de nous faire stresser. Bien entendu, que c’est stressant puisqu’une personne nous observe entrain d’apprendre un métier. Mais justement, ce sont les seules personnes à pouvoir porter un regard sur notre travail, et nous conseiller peut-être de meilleures approches. Attention on peut ne pas avoir de chance et tomber sur un vieil aigri. Dans ce cas là, mieux vaut le brosser dans le sens du poil, et suivre ses conseils à la lettre. Ce n’est qu’une année à passer, mais le tuteur a le pouvoir de décider de notre titularisation ou non.

 

  • Etre ferme et stricte au début, et se relâcher après Noël. C’est ce que l’on conseille à tous les jeunes professeurs des écoles qui ont peur de manquer d’autorité. Le maître, la maîtresse, c’est vous, c’est comme ça et jamais autrement. Alors jusqu’à Noël on ne tolère rien, on ne lâche rien. Quand la classe roule toute seule on peut se permettre d’être plus relax. Le plus important pour un prof, c’est la gestion de classe. Si on ne gère pas ça, les apprentissages ne peuvent pas se faire. On gère donc nos petits monstres, et après on leur remplit la tête.

 

  • N’hésitez pas à faire appel aux syndicats si vous avez l’impression d’être seul face au monde entier !

 

A l’ESPE :

Les conseils que je vous donne sont pour un M2 classique, je ne sais pas comment se déroule le DU.

  • Anticiper la conception du mémoire le plus rapidement possible. Je me suis retrouvée à devoir faire ma première expérimentation fin mars, pour faire la deuxième fin mai. Autant dire que l’évolution que l’on espérait voir n’a pas vraiment été observable. Donc il faut prendre ça en compte.

 

  • Les dossiers à faire ne sont pas compliqués, c’est comme pour tout, il faut absolument s’y prendre à l’avance pour ne pas être débordé. Comme je vous l’ai dit, c’est une année difficile et chargée. On a déjà toute notre classe à préparer, alors si en plus il faut se farcir 5 dossiers à rendre en fin d’année, en plus des évaluations à faire passer en classe et à corriger, les appréciations à écrire… bref, on n’est pas sortis de l’auberge !

 

  • Ne pas sécher des cours (nous sommes payés pour y aller…) mais profiter de ce temps pour préparer votre classe, comme je l’ai dit plus haut, si vous vous ennuyez. C’est l’endroit parfait puisque vous pouvez également plus facilement demander de l’aide aux collègues !

 

  • Profiter de la bu s’il y en a une ! Eh oui, à la BU vous trouverez non seulement des albums à lire en classe mais aussi des livres géniaux pour vous aider à préparer votre classe, comme « Une année en GS (/MS/PS) » par exemple, qui coûte quand même 65€ !

 

  • Vous avez moyen de vous faire rembourser repas / trajets quand vous êtes à l’ESPE, renseignez-vous bien, je touchais entre 80 et 150€ par mois selon les trajets effectués ! Ce n’est pas négligeable quand on habite loin !

 

Surtout, n’hésitez pas à rajouter vos questions dans les commentaires, ou dans la partie « contact », j’y répondrai avec plaisir en ajoutant des informations à cet article ! Bon courage pour cette année !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :