Devenir professeur des écoles, comment survivre… au dossier pour l’oral du CRPE ? #4

Article #1 ici (Année de master)

Article #2 ici (Déroulement du stage)

Article #3 ici (Concours)

Bonjour !

Si vous avez raté les trois premiers articles de la série ils sont disponibles sur mon blog dans la section CRPE ! Nous attaquons aujourd’hui une très très grosse partie : le dossier.

La matière :

Commençons par le commencement. Vous aurez d’abord à choisir une matière. Choisissez ce qui vous intéresse le plus et ce sur quoi vous connaissez le plus de choses. Sachez que vous devrez parfois répondre à des questions plus poussées sur un sujet que vous n’aurez pas forcément choisi.

Voici les matières parmi lesquelles vous aurez à faire votre choix.

  • Sciences et technologies
  • Histoire
  • Géographie
  • Histoire des arts
  • Arts visuels
  • Education musicale
  • Enseignement moral et civique

Le thème :

Après cela il vous faudra choisir un thème. Pour cela il faudra éplucher les programmes, pour vous assurer de ne pas complètement vous planter. Faites attention à ce que le thème figure dans les programmes, et choisissez le bon niveau de classe.

Malheureusement vous ne pourrez pas choisir le niveau de classe dans lequel vous serez en stage. Personnellement j’ai sélectionné un thème qui correspondait à ma classe de maternelle, mais c’est un choix à faire. Vous pouvez choisir un thème d’un autre niveau et ne pas tester votre séquence, ou demander à l’effectuer dans une autre classe que celle dans laquelle vous faites votre stage.

Le contenu :

Le dossier est divisé en deux grosses parties principales.

La partie scientifique :

Elle comporte un contenu très poussé. Il correspond aux connaissances que l’enseignant doit avoir par rapport à son sujet. Cette partie contient du texte et des images ou des schémas. Dans mon dossier cette partie prenait environ trois ou quatre pages sur les dix.

Vous pouvez également y insérer du contenu sur le développement de l’enfant, correspondant évidement au thème que vous avec sélectionné. Personnellement je ne l’ai pas fait.

La partie pédagogique :

Celle-ci comporte une description d’une séquence de travail, testée ou non avec vos élèves. Alors qu’est-ce qu’une séquence ? La séquence est composées de plusieurs séances de classes et d’évaluations, portant toutes sur le même thème. Alors comment monter une séquence ?

  • Définir les objectifs. Quel est mon but ? Qu’est-ce que je veux que mes élèves apprennent. Pour cela il faut s’aider des programmes. Quels sont les objectifs de fin de cycle ? Que doivent-ils connaître ?
  • Mettre en place une évaluation diagnostique (de début de séquence). Celle-ci permet de faire le point sur les connaissances des élèves. On tient compte de ce qu’ils savent déjà et de ce qu’il faut qu’ils revoient ou qu’ils apprennent. Parfois l’évaluation diagnostique n’est pas nécessaire. Elle n’est à placer dans la séquence que si elle est vraiment utile pour sa construction.
  • Une fois cela je mets en place mes séances. Je peux m’aider des différentes séances disponibles sur internet. On part de ce qu’il y a à apprendre pour arriver au but de notre séquence. Comment faire pour arriver aux objectifs de la séquence ? Les séances doivent être organisées avec une certaine logique. Une séquence sur la germination partira par exemple de « Qu’est-ce qu’une graine ? », puis « Comment s’occuper de la graine ? » pour finir sur « Que devient la graine et comment ? ». Bien sûr ces exemples sont très flous et à développer.
  • Lors de la séance, une grande place doit être laissée à l’élève. C’est lui qui fait, qui découvre, qui apprend. Le professeur des écoles ne doit pas prendre trop de place dans l’apprentissage, il est là pour guider.
  • Il faut noter le temps que la séance va prendre, le matériel nécessaire, l’objectif de la séance, les consignes et ce que font les différents acteurs (prof et élèves).
  • La séquence doit comprendre des évaluations formatives (en début ou en fin de séance par exemple). Cela comprend les résumés à l’oral de la séance précédentes etc…
  • Elle doit comprendre également une évaluation sommative (de fin de séquence). Celle-ci fait l’état à la fin de toutes les séquences des connaissances acquises par les élèves. On voit si les objectifs de séquences ont été remplis ou non.

Voici un exemple (sans thème) de séquence, pour vous donner une idée de ce à quoi cela peut ressembler. Vous pouvez bien entendu l’améliorer et changer des choses, mais dans l’ensemble, ça, ça marche.

Untitled document – Google Docs

Organisation :

Notre prof nous avait proposé une sorte de calendrier pour que l’on puisse s’organiser dans notre dossier. Bien sûr si vous commencez / finissez plus tôt c’est mieux ! Mais ne délaissez pas vos autres révisions !

Septembre – octobre : choix de la matière, du thème, du sujet.

Novembre – décembre : la partie scientifique doit être terminée

Janvier : la séquence doit-être terminée afin de pouvoir la tester avant la fin du stage

(Attention s’organiser en fonction de l’organisation de votre stage ! Le mien se terminait début mars)

Une fois que votre séquence est testée il y a quelques autres petites choses à rajouter dans votre dossier :

  • Eventuellement le développement sous la forme d’un paragraphe de l’une de vos séances. Personnellement je ne l’ai pas fait, j’ai gardé ça pour l’oral.
  • Comment il serait possible de lier la séquence avec d’autres matières (art, maths, français…)
  • Qu’est-ce qui  a marché ou non, et si c’était à refaire ce que vous changeriez.
  • Les annexes dont vous vous êtes servies.

Si il ne vous reste pas assez de place, vous pouvez toujours garder des points à rajouter lors de votre oral, ce n’est pas grave si ils ne sont pas dans votre dossier.

Pour l’oral :

Je vous conseille de ne pas réciter votre dossier pendant les vingt minutes que vous aurez. Personnellement j’ai rédigé un résumé de ma partie scientifique qui me tiendrait 7-8 minutes d’oral. J’ai sélectionné les choses les plus importantes à retenir.

Pour la partie pédagogique j’ai également rédigé un texte qui allait me tenir les 12-13 minutes restantes. J’ai décrit dans l’ensemble toute ma séquence, allant plus ou moins profondément dans les séances que je trouvais les plus intéressantes et selon le temps que j’avais en me testant. Ce texte comprenait également les choses que j’aurais faites différemment, ce que les élèves ont réussi à faire ou pas, ce qu’ils ont aimé faire…


Voilà les amis !

Cet article est terminé ! Encore une fois je réponds à toutes les questions, par mail via le formulaire de contact ou dans les commentaires. N’hésitez pas non plus à vous abonnez à la newsletter pour avoir toutes les news concernant mes articles sur le CRPE !

Si vous avez des suggestions de thèmes je suis toute à l’écoute !

Bon courage pour cette année !

2 commentaires sur “Devenir professeur des écoles, comment survivre… au dossier pour l’oral du CRPE ? #4

Laisser un commentaire