[Chronique] Batman & les Tortues Ninja : Amère Pizza

[Chronique] Batman & les Tortues Ninja : Amère Pizza

Bonjour !

J’ai acheté récemment, et pour la modique somme de 10€, un très joli comic qui réuni l’univers de Batman et celui des Tortues Ninja. Il est sorti le 10 février 2017 aux éditions Urban Kids. J’ai donc terminé ma 5ème lecture sur 10 de mon challenge de l’été !

Acheter « Batman & les tortues Ninja » Tome 1 sur Amazon

Résumé :

Le protecteur de Gotham et les quatre Chevaliers d’écailles font équipe pour nous proposer une rencontre inattendue mais non moins explosive ! Enquêtant sur de mystérieux assassinats à Gotham, Batman découvre l’existence d’un groupe de super ninjas appelé le clan des Foot. Venus d’une autre dimension, ces experts du Ninjutsu comptent bien ravager la ville du Chevalier Noir. Mais ils ne sont pas arrivés seuls : les quatre Tortues Ninja, Leonardo, Raphael, Donatello et Michelangelo, les ont pris en chasse. Une rencontre épique entre deux dimensions, deux visions de l’héroïsme et deux visions du chaos qui vont s’entrechoquer dans un combat qui menace le tissu même de la réalité.

Mon avis :

J’ai toujours plutôt apprécié l’univers des Tortues Ninja, que je regardais beaucoup à la télévision quand j’étais petite. Mais celui qui me plait par dessus tout dans le monde des super héros, c’est Batman. Parce qu’il n’a pas de supers pouvoirs, parce qu’il a dépassé ses peurs et qu’il a fait preuve d’une patience et d’une détermination à toute épreuve lors de son entrainement.

Le mélange des deux mondes peut faire peur aux puristes, cependant je trouve qu’il a été particulièrement bien réalisé. L’histoire se déroule à Gotham et tout penche donc plus du côté de Batman. Cependant on est heureux de voir apparaître des personnages des deux mondes (dont je ne dévoilerai bien entendu pas l’identité).

La présence des Tortues apporte un peu d’humour à la ville terne et triste de notre Bruce Wayne et je me suis trouvée amusée à l’idée de le voir manger une part de pizza en portant son costume.

Sans dévoiler l’intrigue, je trouve qu’elle est arrivée un peu trop facilement à mon goût, et que personne n’en a assez bavé. Les méchants paraissent finalement un peu faible alors que toute l’intrigue reposait sur le fait de les empêcher de nuire et de la manière dont nos héros allaient s’y prendre.

Les dessins semblent très jolis mais la qualité d’impression les rend légèrement flous. Cependant les artworks de la fin du comic sont vraiment superbes !

En bref, j’ai passé un bon (et court) moment, mais ce n’est pas le comic du siècle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :