[Chronique] Agatha Raisin enquête : La quiche fatale – M.C. Beaton

[Chronique] Agatha Raisin enquête : La quiche fatale – M.C. Beaton

Hello !
Je viens de terminer le tout premier tome de la série des Agatha Raisin enquête. Ces romans ont été écrit par M.C. Beaton, auteure Écossaise de romans policiers.

Acheter « La quiche fatale » sur Amazon

J’en suis donc à ma quatrième lecture de l’été sur les dix prévues !

Synopsis :

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Cotswolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire.

Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Mon avis : 

Encore un gros coup de coeur ! Quel bonheur de livre un bon roman policier ! La première chose que j’ai trouvée attirante, en bonne fan de nourriture, a bien entendu été le titre ! Autant dire que je n’ai pas résisté à l’envie de me préparer une quiche dans la semaine qui a suivi l’achat du livre. Mais venons-en à ce dernier.

J’ai trouvé l’intrigue plutôt bien ficelée. Évidement, on peut se douter rapidement de l’identité de l’assassin, même si le livre ne nous en apporte pas les preuves suffisantes. Comme Agatha, il va tout d’abord falloir travailler à l’instinct. Les descriptions du petit village ainsi que des paysages nous font rêver de prendre des billets d’avion sur le champ et d’y passer quelques mois.

Malheureusement j’ai pu trouver une ou deux petites fautes dans la traduction de l’édition Albin Michel cependant c’est loin d’en faire une aussi mauvaise traduction que celle du Trône de fer. (HAHA)

Les personnages principaux sont plutôt attachants, particulièrement le policier Bill Wong. Agatha quand à elle, malgré le genre qu’elle se donne a l’air d’être une petite dame plutôt sympathique qui finalement se soucie des autres (au point de parfois s’y brûler les doigts).

J’ai donc passé un très agréable moment à lire ce roman et je suis plutôt impatiente de lire le second tome, que j’ai bien entendu déjà acheté !

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :