[Chronique] Andréanne Mars

[Chronique] Andréanne Mars

Hello !

J’ai reçu récemment des Éditions Prise de parole (que je remercie), la version numérique du livre « Andréanne Mars », écrit par Véronique-Marie Kaye, une auteure Franco-Ontarienne. Je dois avouer que je ne la connaissais pas du tout, et que les romances ne sont pas vraiment mon genre de prédilection au départ. Cependant j’ai voulu tenter l’expérience de me jeter au hasard dans un livre que je n’aurais peut-être pas acheté en librairie ! 🙂

img1c1000-9782894237946

• Synopsis :
Amorale et centrée sur elle-même, Andréanne Mars, une jeune femme singulière, est malgré tout aimée. De ses amis, qu’elle voit sporadiquement. De ses clients et collègues du gymnase, qui l’adorent. De Zuzana, avec qui elle discute souvent de choses qui font du bien, légères et triviales. Aimée de ses voisins, ceux qu’elle connaît et ceux qu’elle ne connaît pas. Et de tous ces gens qui tournent autour de sa vie de façon variable. Nicholas, aussi, tombera amoureux d’elle… Et puisqu’il est question d’amour, il se peut bien qu’Andréanne sera aimée de Clothilde. Oui… Hum… Clothilde. Celle qui, probablement, lui foutra sa vie en l’air.

• Mon avis
Ce roman nous montre comme ce que nous même considérons comme une déviance peut vite nous emporter. Il suffit d’un rien pour sombrer dans le vice et la perversion, trois maris aussi incompétents les uns que les autres, un petit retard de travaux, une caméra installée juste pour voir, pour vérifier. Et l’idée se pointe, si j’espionnais les gens dans leur intimité ? C’est de cette manière qu’Andréanne en vient à piéger une jeune fille naïve et complètement terrorisée par tout.
Le personnage d’Andréanne que j’ai crû apprécier pendant quelques chapitres m’a finalement  dégouté jusqu’au plus profond de mon âme. Comment apprécier quelqu’un d’aussi tordu et égoïste ? Cependant Clothilde m’a beaucoup touchée et j’ai craqué pour cette jeune fille innocente et apeurée.

En bref : Un roman dérangeant mais pourtant très divertissant qui m’a fait passer un bon moment en compagnie de personnages farfelus tels que le frère d’Andréanne ou les parents de Clothilde.

4 réactions au sujet de « [Chronique] Andréanne Mars »

  1. Bon courage pour le concours. Je suis PEMF dans le public et j’accueille des stagiaires M1 (comme toi) dans ma classe de TPS /PS. Je connais le stress que cela engendre. Quand tu auras du temps ( cet été ) ou si tu veux te changer les idées, tu peux venir voir Neria de Lison21 sur wattpad

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :