Littérature,  Policier

Ann Granger – Lizzie Martin et Benjamin Ross

Ann Granger est l’auteur de nombreux roman policiers, dont plusieurs séries de duos : Mitchell et Markby, Campbell et Carter et Lizzie Martin et Benjamin Ross.

   J’ai tout de suite été attirée par la très jolie couverture du premier tome de la série Lizzie Martin et Ben Ross.
L’histoire se déroule dans et aux alentours de Londres dans la moitié du XIXème siècle. En voici la quatrième de couverture :

Nous sommes en 1864 et Lizzie Martin accepte un poste de dame de compagnie à Londres auprès d’une riche veuve qui est aussi une propriétaire de taudis. Lizzie est intriguée d’apprendre que la précédente dame de compagnie a disparu, apparemment après s’être enfuie avec un inconnu. Mais quand le corps de la jeune fille est retrouvée dans les décombres de l’un des bidonvilles démolis récemment autour de la nouvelle gare de St Pancras, Lizzie commence à se demander ce qui s’est passé. Elle renoue avec un ami d’enfance, devenu l’inspecteur Benjamin Ross, et commence à enquêter avec son aide, au péril de sa vie, pour découvrir la vérité sur la mort de la jeune fille dont le sort semble étroitement lié au sien.
 
Mon avis :
    J’ai particulièrement apprécié l’ambiance de ce livre et me suis beaucoup attachée aux personnages. Lizzie a un côté insupportable car légèrement impertinente, mais c’est ce qui fait son charme et c’est bien ce qui fait qu’elle semble avoir le don de s’embarquer dans des histoires hors du commun.
Le détective Ross quand à lui est typiquement le genre de personnage principal que je recherche quand je m’attaque à un roman policier. Malin, une touche d’humour qui n’est pas pour me déplaire et surtout un air très sympathique. 
 
    La complexité des enquêtes augmente au fur et à mesure des tomes et reste pourtant facile à suivre. On est emmené à travers les pensées des deux personnages principaux à étudier plusieurs pistes, qui nous emmènent finalement vers une résolution souvent surprenante. Je n’ai lu pour l’instant que les trois premiers tomes (sur six si je ne me trompe pas, le sixième sortant bientôt) et je n’ai qu’une hâte : que mon concours soit passé pour me plonger à nouveau dans la lecture de ces livres que je vais encore certainement dévorer !
 
    En résumé, ce n’est pas les romans policiers les plus noirs que vous trouverez, ils sont plutôt légers dans leur genre, mais extrêmement agréables à lire et feront passer aux amateurs d’enquêtes de très bons moments ! 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :